Étude des pratiques en médecine générale, lors de la consultation de non contre-indication à la pratique du sport, en compétition, chez le sujet de 12 à 35 ans : analyse du contenu du bilan cardiovasculaire, à partir de 292 certificats - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Étude des pratiques en médecine générale, lors de la consultation de non contre-indication à la pratique du sport, en compétition, chez le sujet de 12 à 35 ans : analyse du contenu du bilan cardiovasculaire, à partir de 292 certificats

Abstract

Objectif : évaluer l'adéquation des pratiques des médecins généralistes avec la recommandation de la Société Française de Cardiologie (SFC) relative au bilan cardiovasculaire de la visite de non contre-indication à la pratique sportive, en compétition, chez les 12-35 ans, et l'influence d'une formation de cardiologie ou de médecine du sport. Matériels et méthodes : étude rétrospective sur 292 dossiers de patients, par 30 médecins, sur trois départements. Résultats : aucun médecins n'utilise l'auto-questionnaire. Les antécédents familiaux de mort subite et de pathologie cardiovasculaires précoces apparaissent pour 24,4% et 29,2% des dossiers, les antécédents cardiologiques personnels pour 39%, l'antécédent d'HTA pour 89%, de diabète et de cholestérol pour 20,2% et 24%, de tabac pour 30,8%, la recherche d'un syndrome grippal récent pour 18,5%, la prise d'un traitement régulier pour 32,2%, les symptômes à l'effort pour 30,1%. La mesure de la tension artérielle apparaît pour 81,8% des dossiers, avec la mesure aux deux bras pour 8,9%, la fréquence cardiaque pour 69,5%, la recherche d'un souffle cardiaque pour 37%, la palpation des fémorales pour 12%. Un aspect marfanoide n'est jamais mentionné. Un ECG de repos est pratiqué dans 41,4% des cas. Les praticiens formés complètent mieux leurs dossiers cependant les médecins du sport ne mentionnent pas plus les antécédédents familiaux de mort subite et les médecins formés en cardiologie du sport ne réalisent pas plus souvent l'ECG. Conclusion : nous encourageons les médecins à utiliser l'auto-questionnaire proposé par la SFC et les sociétés savantes à poursuivre les formations médicales continues d'aide à la lecture des tracés ECG.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15046_eybert-prudhomme_catherine_1_D_.pdf (26.34 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00710162 , version 1 (20-06-2012)

Identifiers

Cite

Catherine Eybert-Prudhomme. Étude des pratiques en médecine générale, lors de la consultation de non contre-indication à la pratique du sport, en compétition, chez le sujet de 12 à 35 ans : analyse du contenu du bilan cardiovasculaire, à partir de 292 certificats. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00710162⟩
143 View
340 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More