"Tell it like it is". L'écriture naturaliste et son empreinte chez trois écrivains noirs américains de fiction urbaine : Chester Himes, Iceberg Slim et Donald Goines - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

"Tell it like it is". L'écriture naturaliste et son empreinte chez trois écrivains noirs américains de fiction urbaine : Chester Himes, Iceberg Slim et Donald Goines

Abstract

Literary naturalism has attracted several African American writers and has certainly impacted on African American writing. One only needs to take Michel Fabre's and Côme Ndongo Onono's critical studies on Richard Wright into consideration. It is nonetheless striking to notice its late revival in the urban fiction of the 1960s and 1970s when most works of (African) American fiction of the time seem to have done away with this mode of writing and continued their exploration of modernism and more recently postmodernism. The authors included in our corpus, Chester Himes, Iceberg Slim and Donald Goines, seem not only to "flirt" with a naturalistic vision of the world, but seem rather to embrace it. This study therefore aims at addressing both the conditions of this revival as well as its possible causes. Defining the terms of naturalistic writing within these exemplars of popular fiction necessarily implies that they stand as an extension of a literary tradition engendered by Stephen Crane and Theodore Dreiser. This also challenges the critical view that gladly dismisses these authors as cultural misfits, or worse, as being "authentically" African American.
Alors que la récupération du naturalisme littéraire dans la littérature noire américaine n'est plus à démontrer si l'on considère certaines études menées par Michel Fabre ou Côme Ndongo Onono sur Richard Wright par exemple, il est néanmoins frappant de remarquer sa résurgence ultérieure dans la fiction urbaine des années 60 à 70 pendant que le reste de la littérature américaine (et noire américaine) de l'époque semble avoir fait le deuil de cette écriture et semble désormais plus éprise de modernisme et un peu plus tard de postmodernisme. En effet, chez des auteurs comme Chester Himes, Iceberg Slim ou bien encore Donald Goines - les auteurs de notre corpus - semble se dégager une vision du monde qui ne se contente pas de "flirter" avec celle des auteurs naturalistes canoniques, mais qui au contraire semble l'embrasser. Ce travail de recherche se propose ainsi de répondre aux questions à savoir comment s'effectue ce renouveau et quelles en sont les causes. À définir les modes de l'écriture naturaliste dans ces ouvrages de littérature populaire, nous pensons que notre corpus s'inscrit dans une "tradition" littéraire née des fictions de Stephen Crane et Theodore Dreiser, remettant ainsi en question l'attitude critique qui se contente volontiers de considérer ces auteurs comme marginaux ou pire, "authentiquement" noirs américains.
Fichier principal
Vignette du fichier
BOUSQUET_Florian_M2.pdf (1.01 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00710552 , version 1 (21-06-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00710552 , version 1

Cite

Florian Bousquet. "Tell it like it is". L'écriture naturaliste et son empreinte chez trois écrivains noirs américains de fiction urbaine : Chester Himes, Iceberg Slim et Donald Goines. Littératures. 2011. ⟨dumas-00710552⟩

Collections

MEM-UNIV-UGA DUMAS
192 View
768 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More