Étalonnage du Test de Compréhension de l'Ambiguïté sur une population de 50 à 80 ans - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Étalonnage du Test de Compréhension de l'Ambiguïté sur une population de 50 à 80 ans

Abstract

On a daily basis one often encounters ambiguous sentences. Although linguistic or pragmatic context often eliminate all ambiguity, it remains difficult for people suffering from brain-damaged to understand such sentences. Speech therapists have several evaluation tools to test lexical, syntactic and pragmatic comprehension, but no evaluation tool enables them to specifically test ambiguity comprehension. We started by updating F. Pélage's "test of lexical ambiguity and metaphorical language comprehension". Then, we submited it to 73 people, from 50 to 80 years old, of three different education levels in order to set the standards for it. Our objective was to quantify the effects of age and education, but also the effects of context, frequency and number of acceptations, to access the different meanings of an ambiguous word. Our study concludes that some of the subtests show an effect of age and education. Although we hypothesized that there would be a significant difference between three categories of education, we found that we could only distinguish two : greater than or equal to 11 years of education and less than 11 years of education. Regarding linguistic aspects, sentence context makes it easier to pick out the different meanings of an ambiguous word, as well as its frequency. Moreover, the more meanings a word has, the harder it is to access all of those meanings.
Nous sommes amenés quotidiennement à interpréter des énoncés rendus ambigus par la polysémie du lexique, l'ambivalence de certaines structures morpho-syntaxiques ou l'aspect imagé d'expressions métaphoriques. S'il nous est généralement facile de lever l'ambiguïté grâce au contexte linguistique ou pragmatique, la compréhension de ces énoncés se révèle compliquée pour des patients cérébrolésés, atteints de troubles de la compréhension. Or, si l'orthophoniste dispose d'outils d'évaluation validés permettant de tester la compréhension lexicale, syntaxique et pragmatique, aucun outil validé ne permet d'évaluer la compréhension de l'ambiguïté. Reprenant le "protocole d'évaluation de la compréhension des ambiguïtés lexicales et du langage métaphorique" élaboré par F. Pélage, nous l'avons quelque peu modifié, puis soumis à 73 personnes de 50 à 80 ans, de trois niveaux d'études différents, pour en faire l'étalonnage. Nous souhaitions quantifier d'une part les variables d'âge et de niveau d'études, et d'autre part, les variables linguistiques, telles que le contexte, la fréquence et le nombre d'acceptions pour les mots polysémiques. Notre étude a permis de conclure que certaines épreuves permettaient de mettre en valeur un effet de l'âge des sujets, et d'autres, un effet de leur niveau d'études, discriminant non pas trois, mais deux niveaux (pré et post-bac). En ce qui concerne les variables linguistiques, le contexte permet de repérer plus facilement les différentes acceptions d'un mot polysémique ; d'autre part, plus un mot comporte d'acceptions, plus il semble difficile d'accéder à la totalité de ses acceptions ; enfin, on observe un effet de la fréquence relative des homophones et des mots polysémiques monocatégoriels.
Fichier principal
Vignette du fichier
ORTH_2012_Raffin.pdf (3.09 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00730783 , version 1 (11-09-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00730783 , version 1

Cite

Vanessa Raffin-Desjardins. Étalonnage du Test de Compréhension de l'Ambiguïté sur une population de 50 à 80 ans. Sciences cognitives. 2012. ⟨dumas-00730783⟩
125 View
2846 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More