La déconstruction du mythe chez Sylvain Trudel : un symptôme postmoderne ou l'étude du mythe dans <i>Terre du roi Christian</i> - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2010

La déconstruction du mythe chez Sylvain Trudel : un symptôme postmoderne ou l'étude du mythe dans Terre du roi Christian

Abstract

Entre rejet et/ou fascination. Dans les œuvres de Sylvain Trudel, auteur québécois contemporain, l'utilisation du mythe oscille entre ces deux tendances et ce, plus particulièrement, au sein de ses romans tel celui étudié à savoir Terre du roi Christian (1989). L'intertexte mythique y est en effet omniprésent, tant ponctuellement (grâce aux citations, micro-récits et allusions) que macro-structurellement grâce à la réactualisation du schéma initiatique dont l'archétype est mythique. Ainsi, Luc Dionne, le héros, rêve d'épopées mythiques et se transfigure lui-même en Gilgamesh à la poursuite de la vie éternelle et même en Jésus poursuivant sa quête salvifique. Néanmoins, cet intertexte particulier est critiqué et tourné en dérision par le narrateur et/ou les personnages et ce de plus en plus violemment. Déconstruit grâce aux modalités du doute, de l'ironie de situation, grâce également aux discours critiques et à la parodie, agissant tant au niveau de la forme que du fond, le mythe perd ses valeurs et ses fonctions originelles (récit fondateur, exemplaire et sacré). Sa dévaluation le transforme dès lors en simple fable, conte ou fiction que les héros fantastiques ont déserté au profit d'enfants mal dans leur peau, instables et rêveurs. En bref, de simples humains. Dans cette étude, nous avions donc pour objectif de présenter dans un premier temps ces deux versants de l'utilisation du mythe en nous demandant finalement en quoi cette dernière, ambivalente, est une sorte de symptôme postmoderne nous révélant à la fois la dégénérescence et le malaise du monde et de l'homme au XXe siècle et, plus particulièrement, la perte des illusions des Québécois après l'échec du référendum de 1980 portant l'autonomisation de la région après la décolonisation. En effet, recyclé pour ses qualités poétiques et sa propension à renarrativiser le roman, le mythe acquiert une fonction plus esthétique que sacré. Outil à la portée de l'écrivain postmoderne, ce dernier l'utilise à son gré ouvrant ainsi le chemin à une littérature de l'exploration et de l'expérimentation où les œuvres se laissent lire à plusieurs niveaux, donnent naissance à une constellation d'interprétations.
Fichier principal
Vignette du fichier
2009-2010_Gabana_Marine_M2.pdf (761.59 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00732208 , version 1 (14-09-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00732208 , version 1

Cite

Marine Gabana. La déconstruction du mythe chez Sylvain Trudel : un symptôme postmoderne ou l'étude du mythe dans Terre du roi Christian. Littératures. 2010. ⟨dumas-00732208⟩
203 View
1366 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More