Étude rétrospective de l'effet de l'Infliximab sur la masse corporelle au cours des rhumatismes inflammatoires chroniques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Étude rétrospective de l'effet de l'Infliximab sur la masse corporelle au cours des rhumatismes inflammatoires chroniques

Abstract

OBJECTIFS : Suivre les variations de poids de patients traités par anti-TNFα, souffrant de polyarthrite rhumatoïde, de spondylarthrite ankylosante, ou de rhumatisme psoriasique, et déterminer quels facteurs peuvent influencer cette variation. PATIENTS ET MÉTHODES : Étude rétrospective comportant une cohorte de 146 patients traités au minimum un an par Infliximab entre décembre 2000 et octobre 2011. Les poids pour l'étude ont été relevés tous les ans, ainsi qu'à la première perfusion. D'autres informations telles que sexe, prise concomitante de corticoïdes, traitement contre l'hypothyroïdie, de diurétiques, d'antidépresseurs, de méthotrexate, présence de ménopause, de MICI, mais aussi taille, CRP, DAS28, BASDAI et BASFI ont été relevés. RÉSULTATS : Une prise de poids significative de +1,3 kg (± 4,0 kg) (P< 0,001) est observée dès un an de traitement, accentuée à +2,6 kg (± 5,2 kg) et pour 68% des patients la troisième année. Cette augmentation est présente significativement sur 8 ans de traitement par Infliximab. En revanche, ni le sexe, ni la prise concomitante de corticoïdes, de traitement contre l'hypothyroïdie, de diurétiques, d'antidépresseurs, de méthotrexate, la présence de ménopause, ou de MICI ne jouent de rôle dans ce constat. Les patients ne répondant pas bien au traitement au bout d'un an accusent perte de poids de -0,2 kg (± 3,4 kg), significativement différente (P<0,05) de la prise de +1,7 kg (± 4,1 kg) du reste de la cohorte de patients. À deux ans de traitement, on constate une différence significative (p<0,001) avec prise de +3,6 kg (± 1,6 kg) des patients en rémission face à une perte de -1,6 kg (± 4,4 kg) pour ceux ayant une polyarthrite rhumatoïde très active mesurée par le DAS28. CONCLUSION : Une prise de poids maintenue dans le temps et principalement liée à l'efficacité du traitement lui-même est mise en évidence lors du traitement par Infliximab. Cet effet est à prendre en compte lors de l'instauration d'une biothérapie par anti-TNFα chez des patients souffrant de rhumatismes inflammatoires chroniques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Didierre_Romain.pdf (3.24 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00732443 , version 1 (14-09-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00732443 , version 1

Cite

Romain Didierre. Étude rétrospective de l'effet de l'Infliximab sur la masse corporelle au cours des rhumatismes inflammatoires chroniques. Sciences pharmaceutiques. 2012. ⟨dumas-00732443⟩
315 View
1767 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More