La représentation de la forêt dans "L'esclave vieil homme et le molosse" de Patrick Chamoiseau - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

La représentation de la forêt dans "L'esclave vieil homme et le molosse" de Patrick Chamoiseau

Abstract

La fiction du récit de Patrick Chamoiseau relate les dures conditions de travail et de détention des esclaves noirs dans une plantation de cannes à sucre martiniquaise, pendant la période esclavagiste. Le propriétaire, le "maître-béké" assure le respect de l'ordre et n'hésite pas à lâcher ses chiens féroces à la poursuite des fuyards. Un jour, le plus vieux des esclaves, un vieillard sage et solitaire, est saisi d'une irrépressible envie de liberté et s'enfuit dans la forêt où il sera poursuivi par le maître et son plus redoutable chien surnommé le "molosse". L'objet de notre étude portera sur cette forêt, lieu du marronnage du vieil homme et notamment la manière dont Chamoiseau la constitue en un espace intermédiaire, en une aire de travail où se rejoignent Créolité et discours glissantien. Notre étude suivra un cheminement en trois étapes chacune s'attachant à démontrer les différentes fonctions assignées à la forêt. Tout d'abord, nous verrons que cette forêt sert avant tout de cadre réaliste à l'action. La mention des différents éléments cartographiables et géographiques, la description de la faune et de la flore et les références historiques vérifiables mais aussi la psychologie des personnages permettent ici de provoquer une illusion réaliste qui s'inscrit dans le projet de Chamoiseau dont le but est d'écrire la Martinique en l'inscrivant dans un espace spécifique, ici la forêt. Cette forêt se trouve néanmoins d'une autre fonction qui se veut symbolique. Nous avons choisi de l'étudier selon le point de vue des personnages, chacun à travers leur expérience sylvestre nous permettant d'accéder à sa symbolique. Mais au-delà du symbole, cette forêt occupe une dernière fonction, une fonction mythique car elle apparaît comme un lieu originel qui a vu l'émergence du monde, cette dernière fonction nous permettant de conclure que cette forêt imaginaire est étroitement liée au projet esthétique de Chamoiseau qui se constitue alors en guerrier imaginaire luttant pour la Créolité contre toutes formes de domination.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
2010-2011_Bontout_Laure_M1.pdf (461.71 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00734985 , version 1 (25-09-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00734985 , version 1

Cite

Laure Bontout. La représentation de la forêt dans "L'esclave vieil homme et le molosse" de Patrick Chamoiseau. Littératures. 2011. ⟨dumas-00734985⟩
1088 View
7554 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More