Amener les élus d'une intercommunalité à affirmer un projet de territoire à une échelle supra-communale grâce au paysage : exemple d'une intercommunalité vendéenne - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Amener les élus d'une intercommunalité à affirmer un projet de territoire à une échelle supra-communale grâce au paysage : exemple d'une intercommunalité vendéenne

Abstract

For twenty years, the countyside on the peiphery of urban centers experiencing strong population development. More specifically, in the retro-coastal of Vendée, the population expansion is combined with significant economic growth. The result of this demographic and economic fast-growing is the expansion of urban areas. This development appears in the form of Activity Zones, poorly integrated into the landscape, and of housing estates, infinitely repeating the same model home. Farmland consumption and trivialization of the landscape appear under this uncontrolled expansion. Faced with this phenomenon, the establishment of a regional project to control urban development is urgently needed. The State has mandated the implementation of planning documents. At the intermunicipal scale, the concerned document is the SCoT. Face to the obligation to implement this document, which is the achievement of a long and complex process, local officials are reluctant. For two years, the "Communauté de Communes du Pays des Achards" is in a process of knowledge and enhancement of the landscape with the CAUE of Vendée. A territorial project approach, based on the landscape, which would raise the upstream land issues raised in the SCoT, was therefore proposed. Approach landscape project has been carried out, leading to a diagnosis of landscape and strategy planning. This strategy is leading to actions and tools.
Depuis une vingtaine d'années, les zones rurales en périphérie de pôles urbains connaissent une forte croissance de population. Plus particulièrement, dans la zone rétro-littorale vendéenne, la croissance démographique s'allie à une croissance économique importante. Le résultat de ce dynamisme démographique et économique est l'expansion des zones urbanisées sous la forme de Zones d'Activités, peu intégrées au paysage, et de lotissements pavillonnaires, répétant à l'infini le même modèle de maison. Cette expansion non contrôlée pose des problèmes de consommation de terres agricoles et de banalisation du paysage. Face à ce phénomène, la mise en place d'un projet de territoire pour maîtriser le développement urbain devient urgente et nécessaire. L'État a donc rendu obligatoire, à petite échéance, la mise en place de documents d'urbanisme. A l'échelle intercommunale, le document concerné est le SCoT. Mis devant l'obligation de mettre en place ce document, processus long et complexe, les élus locaux sont réticents. Depuis deux ans, l'intercommunalité du Pays des Achards est dans une démarche de connaissance et de mise en valeur de son paysage avec le CAUE de la Vendée. Celui-ci a donc proposé de mettre en place une démarche de projet territoriale, basée sur le paysage, qui permettrait de soulever, en amont, les questions territoriales posées dans le SCoT. Une démarche de projet de paysage a donc été effectuée, amenant à un diagnostic de paysage et une stratégie de territoire. Cette stratégie est concrétisée par la proposition d'actions et d'outils.
Fichier principal
Vignette du fichier
Sarah_Percie_du_Sert_IntercommunalitA_vendA_enne.pdf (4.82 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00738671 , version 1 (04-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00738671 , version 1

Cite

Sarah Percie Du Sert. Amener les élus d'une intercommunalité à affirmer un projet de territoire à une échelle supra-communale grâce au paysage : exemple d'une intercommunalité vendéenne. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00738671⟩
199 View
254 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More