Évaluation de la pratique de l'épisiotomie lors des accouchements voie basse par extraction instrumentale au CHU de Grenoble - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Évaluation de la pratique de l'épisiotomie lors des accouchements voie basse par extraction instrumentale au CHU de Grenoble

Abstract

OBJECTIF. L'objectif principal de cette étude était d'évaluer l'impact des Recommandations pour la Pratique Clinique (RPC) de 2005 sur la pratique de l'épisiotomie lors des accouchements voie basse par extraction instrumentale (EI). L'objectif secondaire était d'évaluer l'impact des RPC de 2005 sur les complications périnéales en suite de couche. MATERIEL ET METHODE. Il s'agissait d'une étude évaluative observationnelle, de type avant/après, analysant l'année 2003 (avant les RPC), et 2011 (après les RPC et le plus récemment possible). Elle a été menée au CHU de Grenoble. Les femmes ayant accouché par voie basse instrumentale, d'un foetus en présentation céphalique, au terme d'une grossesse unique ont été incluses. RESULTATS. Au total, 567 patientes ont été incluses, 240 en 2003 et 327 en 2011. Il y avait une différence statistiquement significative du terme de 1,5 jour (p=0,018). Entre 2003 et 2011, nous avons observé une diminution significative du taux global d'épisiotomie lors des accouchements voie basse par EI, passant de 91,1% à 59,9% (p<0,0001). Cette diminution portait à la fois sur les primipares et les multipares. L'instrument dominant était le forceps en 2003 et la ventouse en 2011. Le taux global de complications périnéales a augmenté de façon significative de 4,0% à 12,2% (p=0,018) et la prescription de soins locaux à la sortie des suites de couche a significativement diminué de 7,1% à 2,2% (p=0,0163). DISCUSSION ET CONCLUSION. La diminution d'un tiers du taux d'épisiotomie lors des accouchements voie basse par EI est encourageante. Cependant la littérature a montré qu'il est possible d'atteindre des taux plus faibles, car il n'y a aucun bénéfice à avoir recours systématiquement à l'épisiotomie. Il n'y a pas d'impact des RPC sur la pratique de l'épisiotomie lors des EI par forceps. Il y avait une plus faible utilisation de l'épisiotomie lors des extractions instrumentales par ventouse en comparaison de celles par forceps. L'augmentation du taux de complications périnéales en suite de couche semble être en contradiction avec les données actuelles de la littérature. Il est souhaitable de rester vigilants sur les notions de soins et d'hygiène des plaies périnéales.
Fichier principal
Vignette du fichier
MS12_11_guillemelle_laura_1_D_.pdf (899.4 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00743637 , version 1 (19-10-2012)

Identifiers

Cite

Laura Guillemelle. Évaluation de la pratique de l'épisiotomie lors des accouchements voie basse par extraction instrumentale au CHU de Grenoble. Gynécologie et obstétrique. 2012. ⟨dumas-00743637⟩
492 View
2565 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More