Association entre lymphopénie et mortalité chez les sujets âgés admis en unité de médecine aigüe gériatrique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Association entre lymphopénie et mortalité chez les sujets âgés admis en unité de médecine aigüe gériatrique

Abstract

Introduction: Lymphocytopenia of elderly patients has been studied as a mortality prognostic factor with different outcomes. It has been little studied in acute geriatric care situation. Methods : All the patients admitted in the Chatin acute geriatric unit, Grenoble Universitary Hospital, France, from May to October 2011, were retrospectively included, with a biological assessment ( Lymphocytemia, Albuminemia and C-Reactive Protein) and a clinical assessment (Infection suspicion, Charlson's score, ADL Day-15). Exclusion criteria were: malignant hemopathy, repeted admission. Results : Finally, 239 elderly patients were evaluated. Lymphocytopenia under 1.1 G/l was a prognostic factor for in-hospital mortality : OR = 3,44 (1,55 - 8,10), p=0.003. The prevalence of lymphocytopenia was 39% and the mortality rate was 13%. Denutrition with albuminemia under 30g/l was also a prognostic factor for in-hospital mortality : OR= 4,90 (2,17-11,86), p<0.001. Lymphocytopenia and hypoalbuminemia were significatively correlated but were independantly predictive of mortality with the multivariate analysis model. Conclusion : Lymphocytemia is an easy accessible immunity factor in daily clinical practice and should be taken in account for the global geriatric assessment of elderly patients in acute situation, as a global frailty factor, predictive of mortality, and as a reflection of both immunosenescence, denutrition and polypathology.
Introduction : La lymphopénie chez la personne âgée a été étudiée comme facteur prédictif de mortalité à long et moyen terme avec des résultats divergents, mais peu à court terme en situation aigüe hospitalière. Méthode : Tous les patients admis dans le service de médecine aigu gériatrique de Chatin, CHU de Grenoble, France, de Mai à Octobre 2011 ont été rétrospectivement évalués de manière biologique (Taux de Lymphocytes, Albumine, CRP) et clinique (Suspicion d'infection, Score de Charlson, ADL à J-15). Les critères d'exclusion étaient une hémopathie maligne ou une hospitalisation répétée. Résultats : Au total, 239 personnes âgées ont été évaluées. Une lymphopénie inférieure à 1.1 G/l était un facteur pronostique de mortalité hospitalière : OR = 3,44 (1,55 - 8,10), p=0.003. La prévalence de la lymphopénie était de 39% et le taux de mortalité était de 13%. La dénutrition avec un taux d'albumine inférieur à 30g/l était aussi un marqueur prédictif de mortalité : OR= 4,90 (2,17-11,86), p<0.001. La lymphopénie et l'hypoalbuminémie étaient significativement corrélées mais étaient indépendamment prédictives de mortalité dans le modèle d'analyse multivariée. Conclusion : Le taux de lymphocytes est un marqueur de l'immunité facilement accessible en pratique clinique quotidienne et devrait donc être pris en considération dans l'évaluation gériatrique globale du sujet âgé en situation de décompensation fonctionnelle, comme marqueur de fragilité globale prédictif de mortalité, au carrefour de l'immunosénescence, de la dénutrition et de la polypathologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15096_lombrail_patrice_1_D_.pdf (1.52 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00744165 , version 1 (22-10-2012)

Identifiers

Cite

Patrice Lombrail. Association entre lymphopénie et mortalité chez les sujets âgés admis en unité de médecine aigüe gériatrique. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00744165⟩
253 View
1329 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More