Complications du curage ganglionnaire réalisé après exérèse du ganglion sentinelle chez les patients atteints de mélanome - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Complications du curage ganglionnaire réalisé après exérèse du ganglion sentinelle chez les patients atteints de mélanome

Abstract

Un curage ganglionnaire est le plus souvent proposé chez les patients ayant un mélanome avec un ganglion sentinelle positif. L'intérêt de ce curage ganglionnaire reste cependant discuté. Objectif : Évaluer les complications du curage ganglionnaire réalisé après exérèse du ganglion sentinelle chez des patients atteints de mélanome. Patients et méthodes : étude rétrospective monocentrique réalisée entre 2001 et 2009. Tous les patients présentant un mélanome avec un ganglion sentinelle envahi et ayant eu secondairement un curage ganglionnaire ont été inclus. Résultats : Soixante-quatorze patients ont eu un curage ganglionnaire après confirmation d'une micro ou macrométastase sur ganglion sentinelle. Les localisations du curage ganglionnaire étaient : axillaire dans 51% de cas, inguinal dans 43%, cervical dans 5% et poplité dans 1%. Un envahissement d'un ou plusieurs ganglions retirés lors du curage était noté dans 12 cas (16%). La durée médiane de suivi après le curage était de 41.5 mois (3-135 mois). Quarante-sept patients (64%) ont présenté au moins une complication du curage. Les complications précoces étaient : infection post-opératoire (n=9 ;12%), lymphocèle (n=22 ;30%), lymphorrhée (n=9 ;12%), hémorragie ou hématome postopératoire (n=6 ;8%), désunion de cicatrice (n=7 ;9%). Les complications tardives étaient : lymphoedème (n=30 ;41%), complication articulaire (n=10 ;14%), cicatrice fibreuse (n=11 ;15%), douleur (n=6 ;8%), trouble de sensibilité (n=6 ;8%). 2 patients ont du être réhospitalisés à cause des complications du curage. Le taux de complication était de 53% pour les curages axillaires et 81% pour les curages inguinaux (p=0,02). Discussion : Le curage ganglionnaire a entrainé un taux important de complication de 64% dans notre série. L'intérêt du curage ganglionnaire secondaire n'est pas dé montré. Compte tenu du taux important de complications observées après curage ganglionnaire, des études sont nécessaires pour évaluer l'intérêt du curage après ganglion sentinelle sur la survie des patients. Conclusion : Le curage ganglionnaire réalisé après l'exérèse d'un ganglion sentinelle positif dans le mélanome est associé à une morbidité importante.
Fichier principal
Vignette du fichier
LITROWSKI_NOEMIE.pdf (1.48 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00745322 , version 1 (25-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00745322 , version 1

Cite

Noémie Litrowski. Complications du curage ganglionnaire réalisé après exérèse du ganglion sentinelle chez les patients atteints de mélanome. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00745322⟩
3684 View
3175 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More