Pertinence du monitorage nocturne par polygraphie ventilatoire et capnométrie trans-cutanée pour le contrôle de la qualité des réglages de la ventilation non invasive des patients en état stable au décours d'une insuffisance respiratoire aiguë en soins intensifs Étude Prospective - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Pertinence du monitorage nocturne par polygraphie ventilatoire et capnométrie trans-cutanée pour le contrôle de la qualité des réglages de la ventilation non invasive des patients en état stable au décours d'une insuffisance respiratoire aiguë en soins intensifs Étude Prospective

Abstract

La mise en place de la ventilation non invasive (VNI) chez des patients BPCO en état stable au décours d'un épisode aiguë est controversée. L'étude des bénéfices de la VNI dans cette population est en cours dans une étude multicentrique (Etude NIVOLD) qui propose d'adapter les réglages de la VNI d'après les résultats du monitorage nocturne en polygraphie ventilatoire et capnométrie transcutanée. Le contrôle de la qualité de la VNI est alors défini par l'association des critères suivants: 1-SatO₂ <90% pendant moins de 10% de la durée de VNI 2-ventilation minute stable pendant au moins 75% du temps d'enregistrement 3-Fuites significatives moins de 25% du temps d'enregistrement 4-Tendance à la diminution de la pCO₂ transcutanée (tc) au cours de la nuit. L'objectif de notre étude prospective est de déterminer l'impact de ce monitorage nocturne sur les réglages de la VNI et l'évolution au cours de la nuit des échanges gazeux chez des patients BPCO. Résultats : Vingt-deux patients BPCO ont été inclus rétrospectivement et comparés à un groupe contrôle de 22 patients BPCO appariés sur l'âge et le sexe. L'appareil de VNI utilisé dans le groupe témoin était la VPAP ST (monitorage par Embletta GOLD® et capnomètre Sentec® (ResMed, Australie). Des GDS ont été réalisés avant et après monitorage. Dans le groupe témoin, les réglages de la VNI étaient : IPAP 19(3), EPAP 5 (1), FR 13 (2). L'oxygène était associé à la VNI dans 100% des cas. En VS avant VNI, le Ph était de 7,43 (0.04), la PaO₂ de 8,60 (0,76) et la PaCO₂ de 7,49 (0,9). D'après les GDS au réveil et la clinique les réglages de la VNI étaient satisfaisants dans 65% des cas- Les critères fuites, PCO₂ tc, oxymétrie et VM étaient atteints dans 87%, 70%, 35% et 100% des cas respectivement. Seulement 26% des patients ont atteint les 4 critères réunis. Seulement 13% des patients atteignaient les critères de monitorage, l'amélioration clinique et gazométrique. La diminution de PCO2 artérielle était significativement plus importante dans le groupe témoin: -28(6)% vs -3 (10)% suggérant que le monitorage de la PCO₂tc permet un meilleur contrôle de l'hypoventilation alvéolaire. Conclusion : Dans notre population BPCO le monitorage nocturne de la PCO₂tc et de la saturation artérielle en oxygène permet un meilleur contrôle de l'hypoventilation alvéolaire nocturne.
Fichier principal
Vignette du fichier
Oulkhouir_Youssef.pdf (1.52 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00745676 , version 1 (26-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00745676 , version 1

Cite

Youssef Oulkhouir. Pertinence du monitorage nocturne par polygraphie ventilatoire et capnométrie trans-cutanée pour le contrôle de la qualité des réglages de la ventilation non invasive des patients en état stable au décours d'une insuffisance respiratoire aiguë en soins intensifs Étude Prospective. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00745676⟩
292 View
1026 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More