Impact des infrastructures de transport (rail et route) sur la qualité des sols des jardins familiaux en Ile de France - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Impact des infrastructures de transport (rail et route) sur la qualité des sols des jardins familiaux en Ile de France

Audrey Esvan
  • Function : Author

Abstract

In urban and surroundings environment, kitchen gardens are mainly located in no constructible land with low values and agronomic, on disturbed soil may be contaminated. Frequently found along highways and railway, near the source of road/rail pollution. The study report attempts to examine whether there is a relationship between soil quality in kitchen gardens in Ile de France and proximity to infrastructure (rail and road). To do this, a database composed of studied substances (ETM, PAHs and THCs) and environmental parameters (age gardens, traffic density, speed of prevailing winds, topography and the presence of screens) was performed on 29gardens. This work showed that 6% of the samples exceed the maximum allowable lead in agricultural soils determined by the Ministerial Decree of 8 January 1998. In addition, a concentration gradient of lead and zinc in relation to the distance from the road was highlighted, and impact distance of 30 meters near the road has been found. In contrast, for total hydrocarbons (THCs) and polycyclic aromatic hydrocarbons (PAHs), no influence of road activity has been identified in soils.
En milieu urbain et péri-urbain, les jardins familiaux se situent principalement dans des zones non constructibles, à faibles valeurs foncières et agronomiques, sur des sols remaniés pouvant être pollués. On les retrouve ainsi fréquemment le long des autoroutes et des voies SNCF, à proximité de la source de pollution routière et/ou ferroviaire. Le rapport d'étude tente d'examiner s'il existe une relation entre la qualité des sols des jardins familiaux en Ile de France et la proximité par rapport à des infrastructures (rail et route). Pour ce faire, une base de données composée des substances recherchées (ETM, HAP et HCT), ainsi que les paramètres environnementaux (âge des jardins, densité du trafic, régime des vents dominants, topographie et présence d'écrans) a été réalisée sur 29 jardins. Ce travail a démontré que 6% des échantillons dépassent les teneurs maximales en plomb admissibles dans les sols à vocation agricole fixées par l'arrêté ministériel du 8 janvier 1998. De plus, un gradient de concentration en plomb et zinc par rapport à la distance à la voie a été mis en évidence, et une distance d'impact de 30 mètres aux abords de la route a été relevée. En revanche, pour les hydrocarbures totaux (HCT) et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), aucune influence de l'activité routière n'a été identifiée dans les sols.
Fichier principal
Vignette du fichier
MA_moire_ESVAN_Audrey.pdf (1.47 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00749434 , version 1 (07-11-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00749434 , version 1

Cite

Audrey Esvan. Impact des infrastructures de transport (rail et route) sur la qualité des sols des jardins familiaux en Ile de France. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00749434⟩
153 View
206 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More