L'immunothérapie spécifique au venin d'hyménoptère‎ : étude comparative de 2 protocoles, à 100 et 150 microgrammes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

L'immunothérapie spécifique au venin d'hyménoptère‎ : étude comparative de 2 protocoles, à 100 et 150 microgrammes

Philippe Lang
  • Function : Author
  • PersonId : 932653

Abstract

The treatment against hymenoptera venom allergy is specific immunotherapy, consisting of repeated injections of a maintenance dose of allergen, in order to promote tolerance. The aim of this study was to compare two different maintenance doses, 100 and 150µg, with evaluation of rate changes IGES and of threshold of positive skin tests, and tolerance of the maintenance doses and of re-stings.This retrospective multicenter study used the médical records of patients who completed at least three years of treatment. These patients were desensitized to the 100μg dose in Grenoble and 150μg in Montpellier. In each medical record, different follow-up data were collected, including the rate of IGES and skin test results.On 179 collected files, 117 patients had been re stung, with one grade III reaction, and three grade II reactions. The 100μg maintenance doses were well tolerated in 98,9% of cases, versus 92,05% with the 150μg maintenance dose. On five years follow-up, decrease of 82,58% of the bee venom median rate was observed in Grenoble, versus 98,98% in Montpellier (p=0,09). An improvement of the bee venom skin tests was observed in 65,12% et 66,67% of cases, in Grenoble and Montpellier. These datas were 86,11% and 75% when the yellow jacket venom was used, in case of a desensitization to this venom. From the differences we observed in tolerance, efficacy, skin and biological tests' improvement, our study provides the use of the 150μg bee venom maintenance dose is more useful, and the 100μg maintenance dose used in the yellow jacket venom allergics. These results remains pertinent even regarding in increased costs.
Un seul traitement existe dans l'allergie au venin d'hyménoptère : l'immunothérapie spécifique, consistant en l'injection répétée d'une dose d'entretien d'allergène afin d'en favoriser la tolérance. L'objectif de cette étude était de comparer deux doses d'entretien différentes, 100 et 150µg, avec évaluation de l'évolution des taux d'IgEs et des seuils de positivité des tests cutanés, puis de la tolérance des rappels et des éventuelles repiqûres. Il s'agit d'une étude rétrospective multicentrique portant sur des dossiers de patients ayant terminé au minimum trois années de traitement. Ces patients étaient désensibilisés à la dose de 100µg à Grenoble et 150µg à Montpellier. Pour chaque dossier, différentes données de suivi étaient recueillies, notamment le taux d'IgEs et les résultats des tests cutanés. Sur 179 dossiers recueillis, on notait 117 repiqûres sur la période étudiée, avec une réaction de grade III, et trois de grade II. Les rappels à 100µg étaient bien tolérés dans 98,9% des cas, contre 92,05% à 150µg. Sur cinq années de suivi, une décroissance de 82,58% du taux médian d'IgEs de venin d'abeille était observée à Grenoble, contre 92,98% à Montpellier (p=0,09). Une amélioration des tests cutanés au venin d'abeille était notée dans 65,12% et 66,67% des cas à Grenoble et Montpellier. Ces chiffres atteignaient 86,11% et 75% en cas de venin de guêpe vespula. Compte tenu des différences observées en terme de tolérance, d'efficacité, d'amélioration des tests cutanés et biologiques, notre étude oriente donc vers l'utilisation du dosage de 150µg de venin d'abeille, et vers celui de 100µg en cas de désensibilisation au venin de guêpe vespula, même au regard du surcoût engendré.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15125_lang_philippe_1_D_.pdf (17.26 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00751880 , version 1 (14-11-2012)

Identifiers

Cite

Philippe Lang. L'immunothérapie spécifique au venin d'hyménoptère‎ : étude comparative de 2 protocoles, à 100 et 150 microgrammes. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00751880⟩
69 View
2003 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More