Évaluation de la connaissance de la maladie et de l'observance thérapeutique des patients après un accident vasculaire cérébral - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Évaluation de la connaissance de la maladie et de l'observance thérapeutique des patients après un accident vasculaire cérébral

Abstract

INTRODUCTION : Knowledge of a disease and its treatments improve adherence to a behaviour modification and compliance. OBJECTIVE : To evaluate the knowledge of cerebrovascular disease and the level of compliance of patients with secondary prevention of stroke. Compare the results with the knowledge of a control population. METHOD : We took over a cohort of 494 patients hospitalized for stroke in the neuro-vascular department of Annecy's hospital between 11/01/08 and 03/31/10. Then, a cohort indicator of 222 patients encountered in general practice offices of Annecy's suburb between 05/07/12 and the 07/31/12. We asked them to answer a questionnaire. RESULTS : in the end, we were able to get answers of 213 patients and 220 witnesses. Patients know their diagnosis to a 75% rate but are insufficiently aware of their cerebrovascular risk factors. They don't know better clinical signs compatible with a stroke than witnesses and would have been even less likely to call the emergency medical service facing these same signs. Self-assessment of compliance is good to a 67.8% rate, but we didn't find a relationship between compliance and knowledge of diagnosis, or with the recognition of their cerebrovascular risk factors. CONCLUSION : The knowledge of disease of patients in secondary prevention of stroke is not optimal. The establishment of a multidisciplinary therapeutic education would seem interesting.
INTRODUCTION : La connaissance d'une maladie et de ses traitements améliore l'adhérence aux règles hygiéno-diététiques et l'observance thérapeutique. OBJECTIF : Évaluer la connaissance de la maladie cérébro-vasculaire et le niveau d'observance des patients en prévention secondaire d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Comparer les résultats avec les connaissances d'une population témoin. MÉTHODE : Nous avons repris une cohorte de 494 patients hospitalisés pour AVC dans le service de neuro-vasculaire d'Annecy entre le 01/11/08 et le 31/03/10. Puis une cohorte témoin de 222 patients rencontrés dans des cabinets de médecine générale sur le bassin annécien entre le 07/05/12 et le 31/07/12. Nous leur avons proposé de répondre à un auto-questionnaire. RÉSULTATS : Nous avons pu obtenir les réponses de 213 patients et 220 témoins. Les patients connaissent leur diagnostic à 75% mais ont insuffisamment connaissance de leurs facteurs de risque cérébro-vasculaire (FDRCV). Ils ne connaissent pas mieux que les témoins les signes cliniques compatibles avec un AVC et auraient même moins tendance à faire appel au SAMU face à ces mêmes signes. L'autoévaluation de l'observance est bonne à 67,8% mais nous n'avons pas trouvé de relation entre l'observance et la connaissance du diagnostic, ni avec la reconnaissance des FDRCV. CONCLUSION : La connaissance de la maladie des patients en prévention secondaire d'un AVC n'est pas optimale. La mise en place d'une éducation thérapeutique pluridisciplinaire semble intéressante.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15131_chanvillard_thomas_1_D_.pdf (687.07 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00760924 , version 1 (04-12-2012)

Identifiers

Cite

Thomas Chanvillard. Évaluation de la connaissance de la maladie et de l'observance thérapeutique des patients après un accident vasculaire cérébral. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00760924⟩
288 View
1233 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More