Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact de l'obésité et de la composition corporelle sur la toxicité du Docetaxel : étude rétrospective sur 200 patientes traitées entre 2008 et 2010 au centre Henri Becquerel pour un cancer du sein localisé

Résumé : La prévalence de l'obésité augmente depuis ces vingt dernières années et l'obésité est un facteur de risque connu de cancer du sein chez les femmes ménopausées. Malgré le nombre important de femmes obèses traitées par Docetaxel pour un cancer du sein, il existe très peu de données concernant sa tolérance et les facteurs prédictifs de sa toxicité dans cette sous population. La composition corporelle a été montrée comme étant un facteur prédictif de la toxicité d'autres chimiothérapies. Objectifs : Evaluer la tolérance du Docetaxel chez les patientes obèses et la valeur prédictive de la composition corporelle sur la tolérance du Docetaxel.Matériels et méthodes : Il s'agit d'une étude monocentrique rétrospective de patientes traitées pour un cancer du sein localisé et ayant reçu une chimiothérapie séquentielle par FEC 100 puis Docetaxel en traitement adjuvant ou néoadjuvant. Toutes les patientes obèses (IMC ≥ 30 kg/m²) traitées entre 2008 et 2010 ont été incluses (n=100) et le même nombre de patientes non obèses (n=100) traitées sur cette même période ont été tirées au sort. Nous avons collecté les toxicités objectives (hématologiques, cardiaques, hospitalisations) et les données relatives à la dose intensité (diminutions de doses, reports de cures, modifications de la chimiothérapie, arrêts de la chimiothérapie), afin de calculer le ratio (Doses totales reçues/Doses totales prévues) pour chaque drogue. Nous avons évalué la composition corporelle sur 89 patientes ayant bénéficié d'un scanner lors du bilan initial. Résultats : Parmi les 469 patientes traitées, durant ces 3 ans, par une chimiothérapie séquentielle FEC 100/Docetaxel pour un cancer du sein localisé, 100 patientes sont obèses, soit 21% de la population traitée. Les 100 patientes obèses et les 100 patientes non obèses tirées au sort possèdent les mêmes caractéristiques cliniques et histologiques, sauf pour les cancers inflammatoires (stade T4d) qui concernent 10% des patientes obèses et 1% des patientes non obèses (p=0,02). Le ratio de Docetaxel est plus fréquemment inférieur à 1 chez les patientes obèses (18%) que chez les patientes non obèses (6%) (p=0,02). Les toxicités cutanéo-muqueuses sont La principale cause de diminution du ratio de Docetaxel. Par contre, il n'y a pas de différence concernant le ratio d'Epirubicine entre les patientes obèses et non obèses. Lorsqu'on considère les 200 patientes de l'étude, on retrouve 4 facteurs prédictifs d'un ratio de Docetaxel inférieur à 1 : un âge plus élevé (p=0,01), un IMC plus élevé (p=0,005), une surface corporelle plus élevée (p=0,05) et un poids plus élevé (p=0,02). En analyse multivariée, on ne retrouve que l'âge et l'IMC comme facteurs prédictifs (p=0,02). Lorsqu'on considère les 89 patientes avec un scanner, on retrouve 4 facteurs prédictifs d'un ratio de Docetaxel inférieur à 1: une masse grasse plus élevée (p=0,004), un IMC plus élevé (p=0,02), une surface corporelle plus élevée (p=0,03) et un poids plus élevé (p=0,02). En analyse multivariée, on retrouve comme facteurs prédictifs la masse grasse (p=0,003) et l'administration de Trastuzumab en concomitant du Docetaxel (p=0,04). Conclusion : Dans cette étude, la dose intensité du Docetaxel est inférieure chez les patientes obèses. La masse grasse évaluée par scanner apparait être un facteur prédictif indépendant de la toxicité du Docetaxel.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [79 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00763847
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, December 11, 2012 - 4:11:18 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:00:56 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 12, 2013 - 7:25:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00763847, version 1

Citation

Sophie Gouerant. Impact de l'obésité et de la composition corporelle sur la toxicité du Docetaxel : étude rétrospective sur 200 patientes traitées entre 2008 et 2010 au centre Henri Becquerel pour un cancer du sein localisé. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00763847⟩

Share

Metrics

Record views

401

Files downloads

1141