Analyse comparative des processus d'adoption et des impacts du Semis direct sur Couverture Végétale permanente (SCV) sur les exploitations agricoles familiales dans 3 régions tropicales : Madagascar, Cameroun et Laos - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Analyse comparative des processus d'adoption et des impacts du Semis direct sur Couverture Végétale permanente (SCV) sur les exploitations agricoles familiales dans 3 régions tropicales : Madagascar, Cameroun et Laos

Anaïs Lamantia
  • Function : Author

Abstract

The Direct seeding Mulch-based Cropping systems is one of the Conservation Agriculture systems developed by the "Programme d'Actions Multi Pays en Agroécologie". DMC is based on three agronomic principles: zero-tillage, permanent soil cover, crop rotation or association. This study deals with three areas: Lake Alaotra in Madagascar, the cotton area of the North-Cameroon and the provinces of Xieng Khouang and Sayabouri in Laos. The aim of the study is to explain the low rates of DMC adoption in these areas by comparing the DMC adoption processes in order to, then, develop a generic model explaining DMC adoption in smallholder farming. The analysis of the different factors shows that the context on Lake Alaotra is favourable to DMC and that the development projects have an important role in their diffusion. However, this role is temporary, in opposition to the situation in the North-Cameroon where the cotton society brings long-term support. In the North-Cameroon the main constraint is the collective management of the resources (free grazing, fires) making the mulch conservation during the dry season difficult, there is competition between farming and livestock farming. The study shows also the famers capacity to adapt themselves to the constraints by modifying the spread systems (DMC with low quantity of inputs, forage Innovative Cropping Systems). However, the impact of these famer innovations remains to be studied by the research.
Le Semis direct sous Couverture Végétale permanente est un des systèmes d'Agriculture de Conservation qui a été développé dans le cadre du Programme d'Actions Multi Pays en Agroécologie. Les SCV reposent sur trois principes : non travail du sol, couverture du sol permanente et rotation et/ou association des cultures. Ce mémoire traite de trois terrains où les SCV ont été diffusés depuis plus de 5 ans : le lac Alaotra à Madagascar, la zone cotonnière du Nord-Cameroun et les provinces de Xieng Khouang et Sayabouri au Laos. L'objectif de l'étude est d'expliquer les faibles taux d'adoption des SCV dans ces terrains en comparant les processus d'adoption des SCV dans le but ensuite de développer un modèle générique expliquant l'adoption des SCV en agriculture familiale. L'analyse de différents facteurs montre que le contexte au lac Alaotra est propice à la pratique des SCV et que les projets de développement ont un rôle essentiel dans leur diffusion. Ce rôle est cependant temporaire contrairement au Nord-Cameroun où la société cotonnière apporte un soutien sur le long terme. Au Nord-Cameroun, la principale contrainte repose sur un problème de gestion collective des ressources (vaine pâture et feux de brousse) qui rend difficile la conservation du mulch en saison sèche, il y a compétition entre agriculture et élevage. L'étude montre également la capacité des paysans à s'adapter aux contraintes en modifiant les systèmes diffusés (SCV à bas niveau d'intrants, Systèmes de Culture Innovants fourragers). Cependant, l'impact de ces innovations paysannes reste à étudier par la recherche.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_LAMANTIA_Anais.pdf (6.55 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00766368 , version 1 (18-12-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00766368 , version 1

Cite

Anaïs Lamantia. Analyse comparative des processus d'adoption et des impacts du Semis direct sur Couverture Végétale permanente (SCV) sur les exploitations agricoles familiales dans 3 régions tropicales : Madagascar, Cameroun et Laos. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00766368⟩
240 View
1439 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More