Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

"Mon aventure psychosociologique" ou l'expérience clinique d'une autorisation à penser : à travers le récit d'une intervention dans une organisation de l'Habitat social, exploration des conditions d'émergence d'une pensée psychosociologique et d'une posture clinique

Résumé : Ce mémoire de 3e cycle est un pari risqué. Risqué dans le sens qu'il vise un objet complexe : rendre compte de l'émergence d'une pensée, d'une posture professionnelle, au moment même où celles-ci sont en train de se construire. Il ne s'agit pas de raconter ou démontrer dans l'après coup, dans une tranquillité d'esprit où ce qui se dit se sait déjà... mais il s'agit d'élaborer une compréhension de quelque chose qui s'ignore et ignore là où elle emmène. L'objet est complexe parce qu'il s'agit de rendre compte plus d'un processus de changement que d'un état. Complexe parce que le travail d'écriture participe au processus même d'une transformation de la pensée et de la posture, et le pari de tenter de faire sentir cette dynamique n'est pas gagné d'avance. Mais c'est ce que j'ai essayé de faire. Non pas pour rendre périlleux l'exercice, mais parce que le travail de la pensée, ou plus exactement "du penser", est au centre de ce mémoire, et qu'il constitue aussi un enjeu, voire une finalité, dans la pratique d'intervention psychosociologique. Le choix du style n'est pas neutre. C'est à travers le récit que s'élabore le questionnement, que s'éclaire le chemin de la connaissance, que les événements se transforment en expérience, que se construit un savoir d'un genre particulier : le savoir (de la) clinique ; l'enjeu qu'il constitue dans une pratique d'intervention qui engage un travail avec et pour l'autre, dans une dialectique de l'avec et pour soi ; la co-responsabilité à créer de l'inédit, de l'incertitude, du doute, de l'incomplétude, là où des logiques positivistes ou expertes postulent du déjà là et enferment le potentiel créateur du sujet. Ce mémoire de 3e cycle est l'histoire d'une rencontre avec une discipline : la psychologie clinique. Elle fait le pari d'approcher la complexité des systèmes sociaux organisés, à partir d'une conception du réel qui peut être approché sans jamais pouvoir être saisi complètement, à partir de l'inédit que la relation intersubjective entre l'individu et l'intervenant va mettre en lumière ou va inventer. Un individu qui est ici un sujet, acteur et auteur de sa parole et de son action. Enfin, ce mémoire de 3e cycle est l'éloge d'une rencontre avec des compagnons de route. Ceux qui, par leurs travaux, ont étayé mon cheminement et ceux qui, dans la rencontre réelle, ont accueilli mon désir de comprendre et ont soutenu celui de continuer l'aventure psychosociologique, quoi qu'il en coûte : parce qu'il y urgence vitale à penser le sujet, dans sa complexité, dans son devenir, pour une société où le "vivre ensemble" demeure une question et un enjeu anthropologique, existentiel fort.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00781746
Contributor : Cnam - Cdft <>
Submitted on : Monday, January 28, 2013 - 11:56:01 AM
Last modification on : Saturday, February 8, 2020 - 12:10:04 PM
Long-term archiving on: : Monday, June 17, 2013 - 4:07:17 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00781746, version 1

Collections

Citation

Stéphanie Bretagne. "Mon aventure psychosociologique" ou l'expérience clinique d'une autorisation à penser : à travers le récit d'une intervention dans une organisation de l'Habitat social, exploration des conditions d'émergence d'une pensée psychosociologique et d'une posture clinique. Education. 2010. ⟨dumas-00781746⟩

Share

Metrics

Record views

364

Files downloads

1286