Effets de l'élevage en groupe ou individuel sur les performances cognitives des veaux laitiers - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Effets de l'élevage en groupe ou individuel sur les performances cognitives des veaux laitiers

Charlotte Gaillard

Abstract

Early social housing is beneficial for the health, the growth and the behavior of young dairy calves. The calves housed in pair 4 days after birth take more weight, vocalize less during weaning and get used to the group life and environment change more easily than calves housed individually. Pair housing may also benefit cognitive development, as it has been discovered on rats. The aim of this study was to determine the effects of housing of dairy calves on cognitive performance, from birth to 8 weeks of age. 4 days after birth, 16 Holstein calves were divided: 8 calves kept living alone and 8 calves were housed in pair. After 3 weeks, the calves were tested twice a day in an experimental wooden Y-maze allowing a choice between two options. The calves were first trained to discriminate between two colors (black and white) and then the stimuli were reversed and the calves were trained again to discriminate the colors. After, the calves had to discriminate between shapes (triangle and circle) following the same protocol. At 7 weeks the effects of housing during a novel object test have been tested. The results show that the calves are able to discriminate between colors and also between shapes. The housing has an influence on the calves' cognitive performance: the calves housed in pair show a better performance during the reversal than the calves housed individually. Concerning the novel object test, the calves housed alone need more time to memorize the object than the calves housed in pair. Early social contact helps them to develop learning and memorization abilities.
Le contact social précoce est bénéfique pour la santé, la croissance et le comportement des veaux laitiers. Les veaux logés en binôme 4 jours après la naissance prennent plus de poids, vocalisent moins pendant le sevrage et s'habituent plus facilement aux changements d'environnement que les veaux logés seuls. Le logement en binôme pourrait aussi favoriser le développement cognitif, comme on l'a découvert chez les rats. Le but de cette étude était de déterminer les effets du logement des veaux laitiers sur leurs performances cognitives de la naissance à 8 semaines d'âge. À 4 jours, 16 veaux Holstein sont répartis : 8 veaux restent seuls et 8 sont logés en binôme. À 3 semaines, les veaux sont testés deux fois par jour dans un enclos en forme de Y permettant un choix entre deux options. Les veaux sont entraînés à différencier deux couleurs (noir et blanc) puis les stimuli sont inversés et les veaux entraînés de nouveau. Ils doivent ensuite différencier des formes (triangle et cercle) suivant le même protocole. À 7 semaines, les effets du logement pendant un test d'objet nouveau sont testés. Les résultats montrent que les veaux sont capables de différencier des couleurs et aussi des formes. Le logement a une influence sur les performances cognitives des veaux : les veaux logés en binôme sont plus performants pendant l'inversion que les veaux logés individuellement. Les veaux logés seuls ont également besoin de plus de temps pour mémoriser un objet que les veaux en binôme. Le contact social précoce favorise le développement des capacités d'apprentissage et de mémorisation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_GAILLARD_Charlotte.pdf (1.93 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00783116 , version 1 (31-01-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00783116 , version 1

Cite

Charlotte Gaillard. Effets de l'élevage en groupe ou individuel sur les performances cognitives des veaux laitiers. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00783116⟩
186 View
499 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More