Les facteurs influençant la prescription d'antidépresseurs en médecine générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Les facteurs influençant la prescription d'antidépresseurs en médecine générale

Abstract

Les d'antidépresseurs sont prescrits à 80 % par les MG. 25 à 50 % des prescriptions concernent des indications non psychiatriques. Certaines de ses indications, hors AMM, sont justifiables par les données scientifiques. Des éléments contextuels (familiaux, sociaux, professionnels) déterminent également la prescription d'antidépresseurs. L'objectif principal de cette étude est d'évaluer l'influence respective des facteurs contextuels et biomédicaux sur la prescription d'antidépresseurs en soins primaires. L'objectif secondaire est d'évaluer la faisabilité et la pertinence du questionnaire pour une étude de plus grande ampleur. Méthode : C'est une étude épidémiologique transversale. 25 médecins généralistes ont inclus tous leurs patients pendant une période d'une semaine. Un premier questionnaire a évalué la prévalence des traitements antidépresseurs, leur posologie et leur durée. Ensuite, 2 observations comprenant une prescription d'antidépresseur ont été tirées au sort et évaluées par un questionnaire face à face. Un deuxième questionnaire, élaboré à partir d'une précédente étude qualitative, a évalué les déterminants (biomédicaux, sociaux, et contextuels) de la prescription. L'influence respective de chaque facteur a été mesurée. Une évaluation qualitative des questions et de leur libellé a été effectuée par le médecin interviewé et le chercheur. Résultats : Les facteurs influençant le plus la prescription étaient les troubles psychiques dépressifs ou anxieux, mais il existait jusqu'à 3 à 4 cofacteurs associés à la prescription. Les pathologies douloureuses, en particulier neurologiques, une situation judiciaire en cours ou du stress au travail étaient des éléments encourageant fortement la prescription. Le tabagisme, les addictions, l'invalidité ne semblaient pas du tout influencer la mise sous traitement. L'évaluation qualitative a permis d'affiner le questionnaire, en particulier pour l'évaluation du contexte familial. Conclusion : Les médecins généralistes sont à l'origine de la majorité des prescriptions d'antidépresseurs. Cette étude a montré que le contexte psycho-social jouait un rôle important dans la prescription. Les pathologies psychiatriques sont, comme attendues les motifs de prescriptions les plus fréquents et les plus influents. 18% des observations concernent des diagnostics non psychiatriques, au cœur desquelles on retrouve les pathologies douloureuses.
Fichier principal
Vignette du fichier
Barre_Detrimont_Camille.pdf (1.41 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00832629 , version 1 (11-06-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00832629 , version 1

Cite

Camille Barré-Detrimont. Les facteurs influençant la prescription d'antidépresseurs en médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00832629⟩
334 View
1017 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More