Apprentissage coopératif : les représentations et pratiques des enseignants de maternelle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Apprentissage coopératif : les représentations et pratiques des enseignants de maternelle

Abstract

Cooperative learning is an educational method promoting active learning of pupils by using group work. Learing situation in restrictive and heterogeneous groups indeed tend to result in interactions between learners whose aim is to reach a common goal (Howden & Rouiller, 2010). That's why it's important to study teacher's practices. Recent works (C.R.E.S.A.S, 1987 & Baudrit, 2005) testify of its efficiency on students grades. In this way, our experience's objective was to study nursery school teachers' visions and practices describe of these teachers. We suppose that despite a favourable vision of cooperative learning for what it brings to pupils, teachers are also reluctant. They would use group work but without implementing cooperative learning measures. In order to verify our hypothesis we interviewed fourthy one kindergarten teachers through a questionnaire in order to collect their practices. Results confirm our hypothesis but however reflect a certain desire from teacher to implement measures encouraging cooperative learning even if they all of them do not allow it. But, these measures are not always effecient because of context. Therefore we can say that cooperative learning remains a concept asking question in its feasability with young pupils.
L'apprentissage coopératif est une méthode pédagogique favorisant l'apprentissage actif des élèves en utilisant le travail de groupe. Les situations d'apprentissage en groupes hétérogènes et restreints cherchent en effet, à induire des interactions entre les apprenants dont le but est d'atteindre un objectif commun (Howden & Rouiller, 2010). Les travaux récents (C.R.E.S.A.S, 1987 & Baudrit, 2005) attestent de son efficacité sur les résultats scolaires des élèves. D'où l'importance de s'intéresser aux pratiques des enseignants. Ainsi, le but de notre expérience était d'étudier les représentations ainsi que les pratiques décrites par enseignants de maternelle comme étant utilisées en classe. Nous supposons que malgré les bénéfices de l'apprentissage coopératif pour les élèves, les enseignants considèrent qu'il est source de difficultés pour eux. Ainsi, ils utiliseraient le travail de groupe mais sans mettre en place des dispositifs mettant en jeu l'apprentissage coopératif. Pour vérifier nos hypothèses, nous avons interrogé quarante-et-un enseignants de maternelle par le biais d'un questionnaire afin de relever leurs pratiques. Les résultats confirment nos hypothèses mais montrent tout de même une certaine volonté de la part des enseignants de mettre en place des dispositifs favorisant l'apprentissage coopératif. Cependant, ces dispositifs ne les permettent pas tous à cause des conditions environnementales et d'une méconnaissance de cette méthode. Nous pouvons donc dire que, pour les enseignants, la notion d'apprentissage coopératif à l'école maternelle reste un domaine qui pose question dans sa faisabilité avec de jeunes élèves.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_M2_MEEFA_Emilie_Lottici.pdf (2.09 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00843164 , version 1 (10-07-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00843164 , version 1

Cite

Émilie Lottici. Apprentissage coopératif : les représentations et pratiques des enseignants de maternelle. Education. 2013. ⟨dumas-00843164⟩
928 View
16098 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More