Répercussions qualitatives et quantitatives des mutations agricoles récentes sur les systèmes d'irrigation traditionnels dans le bassin versant de la Vaigai-Periyar, Inde du Sud : approche synoptique, multi-temporelle et multi-scalaire s'appuyant sur la télédétection - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2006

Répercussions qualitatives et quantitatives des mutations agricoles récentes sur les systèmes d'irrigation traditionnels dans le bassin versant de la Vaigai-Periyar, Inde du Sud : approche synoptique, multi-temporelle et multi-scalaire s'appuyant sur la télédétection

Abstract

Tanks are artificial reservoirs of water scattered in the landscapes of several Indian states for centuries. Their main function is to collect and store water from run-off and rainfalls to irrigate agricultural lands (ayacuts) and to supply water for domestic purposes. They are also used for religious purposes. They supply different ecosystemic services, such as the refill of ground-water reserves, a habitat for numerous species of migratory birds or the reduction of erosive run-off. They are common goods managed collectively by the populations which depend on it. The literature states a progressive abandon of these structures in certain Indian states. This abandon would be the consequence of rural transformations link with sociotechnical (green revolution) and economic (free market) changes that are causing the reduction of collective actions to manage and to maintain the tanks in good state. Our research question was to know whether tank irrigation function was still preserved in the 2000s in the Vaigai-Periyar watershed ? The hypothesis being that tanks are gradually abandoned at the expense of individual's irrigation structures. From a methodological point of view, while considering the climatic variations, the objective was to detect i) the variation in time of the volumes of water stored synonym of degradation of the structures and ii) land cover/use changes inside the limits of tanks. Remote sensing was used to detect tanks on the older images then to map at several dates land cover/use inside tanks to map land use/cover changes. The set of images contained Landsat MSS, TM and ETM + images. A GIS database was also constituted from several sources to contribute to the explanation of the spatial dynamics observed through remote sensing. The main results of this study are i) a dynamic mapping of reservoirs, ii) an evaluation of the stored volumes of water, iii) the establishment of an explanatory framework of the intra-regional differences about the states of the tanks.
Les tanks sont des réservoirs artificiels d'eau éparpillés dans plusieurs états Indien depuis de nombreux siècles. Ils ont pour fonction de récolter et de stocker l'eau de ruissellement et des précipitations in situ afin d'irriguer les terres situées à l'aval (les ayacuts) et de répondre aux besoins domestiques. Des fonctions religieuses leurs sont aussi attribuées. Ils offrent en outre une panoplie de services écosystémiques, tel que la recharge des nappes souterraines, un habitat pour de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs ou encore une réduction de l'érosion par ruissellement. Ils ont ceci de particulier que ce sont des biens communs gérés collectivement par les populations qui en dépendent. La littérature sur le sujet fait état d'un abandon progressif de ces structures dans certains états indiens. Cet abandon serait la conséquence des transformations qui animent les territoires ruraux indiens, changements sociotechnique (révolution verte) et économique (libre marché) en particulier provoqueraient l'arrêt des actions collectives visant à gérer et à maintenir en état les tanks. Notre question de recherche était de savoir si les tanks ont conservé jusqu'aux années 2000 une place centrale dans les espaces ruraux du bassin versant de la Vaigai-Periyar ? L'hypothèse étant que ces structures sont progressivement abandonnées au dépend de structures d'irrigation individuelles. D'un point de vue méthodologique, tout en considérant la péjoration climatique, l'objectif était de pouvoir détecter au cours du temps (i) une variation des volumes d'eau stockés synonyme de dégradation des structures et (ii) les occupations du sol à l'intérieur des limites des tanks. La télédétection a été employée pour détecter les tanks sur les images les plus anciennes puis pour cartographier à plusieurs dates les occupations du sol à l'intérieur des tanks afin de constituer des cartes de changement d'occupation du sol. Le jeu d'images satellites comportait des scènes Landsat MSS, TM et ETM+. Une base de données géographique a aussi été constituée à partir de plusieurs sources afin de pouvoir expliquer les résultats obtenus par télédétection. Les principaux résultats de cette étude sont (i) une cartographie dynamique des réservoirs, (ii) une évaluation quantifiée des volumes d'eau stockés, (iii) un début d'explication sur les différences intra-régionale de l'état de la ressource, en lien avec les sols et les différences socio-culturelles.
Fichier principal
Vignette du fichier
MIALHE_08_EMTS_LQ.pdf (4.26 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00845879 , version 1 (18-07-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00845879 , version 1

Cite

François Mialhe. Répercussions qualitatives et quantitatives des mutations agricoles récentes sur les systèmes d'irrigation traditionnels dans le bassin versant de la Vaigai-Periyar, Inde du Sud : approche synoptique, multi-temporelle et multi-scalaire s'appuyant sur la télédétection. Sciences de l'environnement. 2006. ⟨dumas-00845879⟩
365 View
237 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More