Échographies obstétricales du 1er trimestre‎ : état des lieux des pratiques professionnelles. Étude sur 200 cas au CHU de Rouen - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Échographies obstétricales du 1er trimestre‎ : état des lieux des pratiques professionnelles. Étude sur 200 cas au CHU de Rouen

Abstract

En France, au cours du suivi d'une grossesse sans facteur de risque, il est recommandé de réaliser une seule échographie au cours du premier trimestre de la grossesse entre 11 et 13 SA + 6 jours. Ces recommandations de bonnes pratiques sont-elles suivies en réalité et sinon pour quelles raisons ? Afin de répondre à cette problématique, nous avons mené une étude rétrospective sur 200 patientes du CHU de Rouen qui avait pour objectifs de comparer les pratiques courantes avec les recommandations, et l'objectif visé par le prescripteur avec l'utilité réelle de l'échographie. Les femmes réalisent en moyenne 1,57 échographie programmée durant le premier trimestre de la grossesse. L'excès d'échographies pratiquées s'explique notamment par l'absence d'examen clinique et la méconnaissance des femmes sur leurs cycles menstruels. Il induit un surcoût de 23%.
Fichier principal
Vignette du fichier
Soenen_Blandine.pdf (24.33 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00877975 , version 1 (31-10-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00877975 , version 1

Cite

Blandine Soenen. Échographies obstétricales du 1er trimestre‎ : état des lieux des pratiques professionnelles. Étude sur 200 cas au CHU de Rouen. Gynécologie et obstétrique. 2013. ⟨dumas-00877975⟩
174 View
757 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More