Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Implication de trois régions chromosomiques soumises à empreinte dans l'obésité infantile (DLK1 ; H19-IgF2 ; SNRPN)

Résumé : Introduction : Les facteurs génétiques et épigénétiques jouent un rôle-clé dans la genèse de l'obésité infantile. Le syndrome de Silver-Russell, modèle extrême de retard de croissance intra-utérin (RCIU), est lié à des anomalies de méthylation sur des gènes soumis à empreinte et notamment la région H19-IGF2. En raison du lien décrit entre RCIU et obésité, nous avons fait l'hypothèse que des anomalies dans certaines régions soumises à empreinte pourraient être impliquées dans l'obésité infantile. L'objectif de notre étude était donc d'évaluer l'implication de trois régions chromosomiques soumises à empreinte dans l'obésité infantile. Matériels et méthodes : Dans un 1er temps, nous avons repris 2 observations d'adolescentes obèses nées petites pour l'âge gestationnel (PAG) et chez lesquelles une anomalie de méthylation du gène DLK1 ou de la région H19-IGF2 a été diagnostiquée. Puis, nous avons effectué un profil de méthylation de 3 gènes soumis à empreinte parentale (DLK1 ; H19-IGF2 et SNRPN) à partir de la technique ASMM RTQ- PCR chez 15 enfants obèses ayant des antécédents de RCIU. Résultats : Dans le groupe des 15 enfants obèses étudiés, une hypométhylation du gène DLK1 a été diagnostiquée chez un enfant. Une hypométhylation au niveau de la région DMR0 de IGF2, a aussi été mise en évidence chez un autre sujet, la signification physiopathologique de cette hypométhylation n'étant pour l'instant pas élucidée. La fréquence de ces anomalies dans notre cohorte était donc de 6,7%. L'analyse du phénotype a permis de mettre en évidence des similitudes comme l'absence d'antécédents familiaux d'obésité, des difficultés alimentaires dans la petite enfance, l'accélération de la croissance pondérale après l'âge de 5 ans et des anomalies endocriniennes comme une hyperandrogénie et/ou une puberté précoce avec une petite taille définitive chez les patients porteurs de telles anomalies. Discussion : Cette étude préliminaire a confirmé que des anomalies de méthylation dans des régions chromosomiques soumises à empreinte sont impliquées dans l'obésité infantile. Elles sont associées à un phénotype spécifique évocateur. Ces résultats préliminaires sont à confirmer dans une cohorte plus large d'enfants obèses ayant des antécédents de PAG/RCIU afin de déterminer la fréquence de telles anomalies dans l'obésité infantile.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00908866
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, November 25, 2013 - 2:09:13 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 26, 2014 - 4:28:23 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00908866, version 1

Citation

Isabelle Loge. Implication de trois régions chromosomiques soumises à empreinte dans l'obésité infantile (DLK1 ; H19-IgF2 ; SNRPN). Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00908866⟩

Share

Metrics

Record views

294

Files downloads

5345