Contribution au développement d'un indicateur de la nutrition soufrée et de fertilisants innovants chez le blé tendre d'hiver (Triticum aestivum L.) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Contribution au développement d'un indicateur de la nutrition soufrée et de fertilisants innovants chez le blé tendre d'hiver (Triticum aestivum L.)

Marion Serot
  • Function : Author

Abstract

As part of the management and optimization of sulfur fertilization of winter wheat (Triticum aestivum), a study was conducted through the identification of potential indicators of sulfur deficiency and the search for new algal extracts enable to optimize sulfur nutrition. On the one hand, sulfur deficiency of 35 days under controlled conditions was applied in wheat in order to study the effects of S-deficiency on biomass, nitrate reductase activity, and plant content of chlorophyll, S, N, SO42-, NO3-, Cl- and PO43-. Compared to plants that received sulfur nutrition, the results show, the early days of the deficiency, a sharp decrease in sulfate concentrations in the leaves and an increase in nitrate content at the same time. Nitrate reductase activity is also variable between deficient and control plants. After 16 days of deficiency, foliar concentrations of N, S and leaf / root ratio decreased compared to controls. Examination of these results also suggests that the NO3-/ SO42- ratio prove to be an early and reliable indicator of sulfur deficiency. On the other hand, a screening of three algal extracts (Ulva spp, Undaria digitata and Laminaria pinnatifida) was performed to test their ability to induce an improvement of sulfur nutrition in wheat. Results show an increase in sulfur uptake and assimilation 24 h after the application of the seaweed extract Ulva spp., at a concentration of 140 mg L-1 in the hydroponic solution.
Dans le cadre de la gestion et de l'optimisation de la fertilisation soufrée chez le blé tendre d'hiver (Triticum aestivum), une étude a été menée à travers l'identification d'indicateurs potentiels de carence en soufre et la recherche de nouveaux extraits algaux permettant une nutrition soufrée plus efficiente. Dans un premier temps, une carence en soufre de 35 jours en conditions contrôlées a été appliquée chez le blé pour étudier les effets d'une carence sur la biomasse, l'activité nitrate réductase, et les contenus en chlorophylle, S, N, SO42-, NO3-, Cl- et PO43- de la plante. Comparativement aux plantes ayant reçu du soufre, les résultats montrent, dès les premiers jours de la carence, une forte diminution des teneurs en sulfate dans les feuilles et une augmentation de celles des nitrates. L'activité nitrate réductase présente également des variations entre les plants carencés et témoins. Après 16 jours de carence, les teneurs foliaires en N, S et le ratio feuilles/racines diminuent par rapport aux témoins. L'examen de ces résultats suggère par ailleurs que le ratio NO3- / SO42- s'avère être un indicateur de carence en soufre précoce et fiable. Dans un deuxième temps, un criblage de trois extraits algaux (Ulva spp, Undaria digitata et Laminaria pinnatifida) a été effectué pour tester leur capacité à induire une amélioration de la nutrition soufrée chez le blé. Les résultats ont montré une amélioration de l'absorption et de l'assimilation du soufre dès 24h après l'application de l'extrait d'algue Ulva spp. à une concentration de 140 mg. L-1 dans la solution hydroponique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Serot_Marion_Ble_tendre_hiver.pdf (8.77 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00912360 , version 1 (02-12-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00912360 , version 1

Cite

Marion Serot. Contribution au développement d'un indicateur de la nutrition soufrée et de fertilisants innovants chez le blé tendre d'hiver (Triticum aestivum L.). Sciences agricoles. 2013. ⟨dumas-00912360⟩
157 View
181 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More