Transplantation rénale dans le cadre de la sclérodermie systémique : étude française multicentrique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Transplantation rénale dans le cadre de la sclérodermie systémique : étude française multicentrique

Abstract

La transplantation rénale chez les patients sclérodermiques est peu étudiée dans la littérature. Le risque de récidive de crise rénale sclérodermique après greffe et le potentiel sevrage de la dialyse font surseoir à une inscription précoce sur liste d'attente. La transplantation peut-elle être considérée comme une alternative thérapeutique pour les patients sclérodermiques insuffisants rénaux chroniques terminaux en termes de mortalité ? Matériels et méthodes : L'étude menée est observationnelle rétrospective multicentrique sur les centres hospitaliers universitaires français. Les patients greffés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2012 ont été répertoriés. Un questionnaire a été envoyé à tous les centres et recense les évènements intercurrents survenant pendant et après la greffe, la stratégie d'immunosuppression et les récidives rénales. Cette population est comparée à la population dialysée et atteinte de sclérodermie systémique sur la même période, issue du registre REIN. Résultats : Vingt-six patients ont été transplantés sur cette période. Les taux de survie retrouvés pour 22 d'entre eux après 40 mois d'exposition moyenne sont de 100%, 88% et 82% à 1, 3, 5 ans respectivement. Le décès survient en moyenne après 23.3+/-24.6mois (5-77) et touche 4 patients. L'analyse des patients dialysés de la même période retrouve des survies de 76%, 51% et 32% aux mêmes délais. Le décès survient en moyenne à 20.2+/-17.5mois (0.4-70). Après comparaison statistique, il existe un bénéfice significatif en termes de pronostic pour la transplantation, p=0.0006. Conclusion : La survie après greffe rénale des patients atteints de sclérodermie systémique insuffisants rénaux terminaux est acceptable et doit être envisagée dans cette population. La survie est meilleure qu'en dialyse pour la même période en France sans morbidité liée à la greffe trop importante. D'autres études de plus larges effectifs sont nécessaires afin d'étayer cette thèse.
Fichier principal
Vignette du fichier
DEHAY_JULIEN.pdf (2.4 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00915138 , version 1 (06-12-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00915138 , version 1

Cite

Julien Dehay. Transplantation rénale dans le cadre de la sclérodermie systémique : étude française multicentrique. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00915138⟩
202 View
1020 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More