Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la tension artérielle à l'âge de deux ans des prématurés de moins de 33 semaines d'aménorrhée au CHU de Rouen

Résumé : La prévalence de l'hypertension artérielle en pédiatrie a augmenté ces dernières années. Malgré l'harmonisation récente de la définition de l'hypertension artérielle et une tolérance moindre des chiffres élevés, celle-ci reste encore sous-diagnostiquée. La prématurité et le petit poids de naissance sont apparus comme deux facteurs de risque d'augmentation de la tension artérielle se manifestant précocement dans l'enfance et pouvant progresser vers l'hypertension artérielle à l'adolescence ou chez les jeunes adultes. Méthodes : Nous avons réalisé une étude épidémiologique au CHU de Rouen afin d'évaluer la tension artérielle à l'âge de deux ans et d'analyser les facteurs de risque en période fœtale et néonatale chez d'anciens prématurés. Résultats : Notre étude est une étude descriptive, monocentrique et rétrospective concernant les prématurés de moins de 33 semaines d'aménorrhée. Nous avons inclus 181 anciens prématurés nés entre le 01/01/2007 et le 32/12/2010. Le terme de naissance moyen était de 29,6 SA +/- 2,0 SA et le poids de naissance moyen de 1308,7 g +/- 399,2 g. Sur les 4 années étudiées, seulement 31 % des prématurés ont eu une mesure de la tension artérielle lors de la consultation à l'âge de deux ans, malgré une augmentation du nombre de mesure par année entre 2007 et 2010. La tension artérielle systolique moyenne était de 98 mm Hg +/- 12 mm Hg et diastolique moyenne de 56 mm Hg +/- 11 mm Hg. Une tension artérielle normale, définie par des valeurs inférieures au 90e percentile pour l'âge, le sexe et la taille, a été retrouvée chez seulement 48,1 % des enfants. La primiparité et le périmètre crânien de naissance inférieur au 10e percentile étaient significativement associés à des chiffres de tension artérielle anormale à l'âge de deux ans. Conclusion : Cette étude est la première étude dans notre centre sur la tension artérielle à l'âge de deux ans de nos anciens prématurés. L'hypertension artérielle chez les enfants reste encore sous-diagnostiquée. Chaque grand prématuré devrait bénéficier d'un dosage de créatinine plasmatique avant la sortie d'hospitalisation vers 36 semaines d'aménorrhée d'âge corrigé, d'une prise annuelle de la tension artérielle et d'une recherche de protéinurie par bandelette urinaire une fois par an également, voire même d'une recherche plus sensible de microalbuminurie sur échantillon, afin de dépister les enfants à risque d'exprimer précocement des signes de réduction néphronique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [143 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00915174
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, December 6, 2013 - 4:32:05 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:02:21 PM
Long-term archiving on: : Friday, March 7, 2014 - 11:15:10 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00915174, version 1

Citation

Noémie Grancher. Évaluation de la tension artérielle à l'âge de deux ans des prématurés de moins de 33 semaines d'aménorrhée au CHU de Rouen. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00915174⟩

Share

Metrics

Record views

317

Files downloads

2216