Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Comparaison de l'efficacité et de la tolérance de deux schémas d'administration de l'adalimumab au cours de la maladie de Crohn modérée à sévère

Résumé : Introduction. Chez les adultes atteints de maladie de Crohn (MC), le schéma posologique d'induction de l'adalimumab (ADA) est de 160 mg à la S0, puis 80 mg à la S2, suivi d'une injection de 40 mg toutes les deux semaines. Toutefois, environ 40% des patients nécessitent une optimisation thérapeutique et recevront un traitement d'entretien à la posologie de 40 mg par semaine ou 80 mg toutes les deux semaines. Le but de cette étude a été d'évaluer l'efficacité et la tolérance d'une optimisation systématique du traitement par ADA, comparativement au schéma classique. Méthodologie. Il s'agit d'une étude rétrospective, basée sur les habitudes de prescription de l'ADA de deux médecins spécialistes des MICI : l'un utilisant la posologie standard (PS : 160 mg à S0, 80 mg à S2 et 40 mg toutes les deux semaines) et l'autre utilisant une posologie d'emblée optimisée (PO : 160 mg à S0, 80 mg à S2 et 80 mg toutes les deux semaines). Les patients traités par ADA pour MC modérée à sévère entre 2007 et 2011 et suivis tous les trois mois ont été étudiés. Les caractéristiques des patients, l'efficacité thérapeutique et la survenue d'effets secondaires ont été répertoriées et comparées. Les résultats sont présentés en pourcentages et médianes ; les comparaisons ont été réalisées à l'aide du test du Chi² pour les variables qualitatives, du test exact de Fischer pour les variables qualitatives sur petit échantillon et du test de Mann-Whitney pour les variables quantitatives. Résultats. 84 patients (39 dans le groupe PS et 45 dans le groupe PO) ont été analysés. Les données démographiques et les caractéristiques initiales de la maladie étaient identiques dans les 2 groupes. 30,8% des patients dans le groupe PS et 28,9% des patients du groupe PO avaient un traitement immunosuppresseur associé. 33,3% des patients dans le groupe PS étaient au moins en deuxième ligne d'anti-TNF contre 46,7% dans le groupe PO. L'Harvey Bradshaw Index (HBI) moyen à l'initiation était de 11,6 dans le groupe PS et de 10,7 dans le groupe PO. À 3, 6, 9 et 12 mois, la rémission sans corticoïdes (définie par un HBI < 4) était de 66,7%, 65,8%, 61,8% et 37% dans le groupe PS et de 84,4%, 84,6%, 86,5% et 81,3% dans le groupe PO (p=0,055 aux mois 3 et 6, p=0,017 au mois 9 et p=0,001 au mois 12). Au cours du suivi, une optimisation thérapeutique était nécessaire chez 64,1% des patients du groupe PS, contre 13,3% des patients du groupe PO (p < 0,0001). 31% des patients du groupe PO ont pu voir leur dose diminuée au cours du suivi. Il n'y avait pas de différence significative concernant la survenue d'effets secondaires tumoraux, dermatologiques, infectieux, rhumatologiques et cutanés entre les deux groupes. Conclusion. Un traitement d'entretien par ADA à la posologie optimisée d'emblée de 80 mg toutes les 2 semaines semble plus efficace et aussi bien toléré qu'un traitement par ADA à la posologie standard de 40 mg toutes les 2 semaines chez les patients atteints d'une maladie de Crohn modérée à sévère. Ces résultats mériteraient d'être confirmés par une large étude contrôlée.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [46 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00916501
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Tuesday, December 10, 2013 - 1:05:41 PM
Last modification on : Thursday, January 7, 2021 - 12:50:01 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 11, 2014 - 6:40:10 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00916501, version 1

Citation

Daniela Agrefilo. Comparaison de l'efficacité et de la tolérance de deux schémas d'administration de l'adalimumab au cours de la maladie de Crohn modérée à sévère. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00916501⟩

Share

Metrics

Record views

148

Files downloads

1743