Approche de la diversité mélanique : place et usages des figures noires à l'école - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Approche de la diversité mélanique : place et usages des figures noires à l'école

Abstract

Since the 1960s, the institutions of the Vth Republic have aimed for the integration of all individuals in our society. This is done in accordance with Republican usages, and therefore, the public discourses evacuate the question of the diversity of individuals, including the colour of their skin : melanin diversity. However, in order to educate the fight against racism and discriminations, colour shouldn't be a taboo. This led me to wonder about the place of the black question in schools : is it also erased in teaching discourses? The education of diversity, prescribed by the EU, plays an integral part in citizenship education, which is the priority of French schools. Some authors have shown, however, the reluctance of French teachers to focus on the subject (Esterle-Hedibel, M., 2006) and others regret the invisibility of iconic black figures in textbooks, but also the place given to persons of immigrant backgrounds (Lanier, V., 2012 ; Ndiaye, 2008 ; Nkonda, B., 2012). Specialists have sought to create educational materials for the education of diversity, including melanoma; due to there being a certain lack of these materials. My research tends to show that these approaches implement teachers to address the issue of melanin diversity in the classroom. To do this, fifty teachers from the Cher area responded to a written questionnaire, the results underline their position in relation to the education for diversity, the exploitation of resources referring to diversity education, and their use of black figures in class.
Depuis les années 1960, les institutions de la Ve République visent l'intégration de tous les individus dans notre société. Cela se fait en respectant les usages républicains et, de ce fait, les discours publics évacuent la question de la diversité des individus, et notamment celle de leur couleur de peau : la diversité mélanique. Pourtant, pour éduquer à la lutte contre le racisme et les discriminations, la couleur ne doit pas être un tabou. Je me suis alors questionnée sur la place de la question noire à l'école : est-elle aussi gommée dans les enseignements délivrés ? L'éducation à la diversité, prescrite par l'UE, est partie intégrante de l'éducation à la citoyenneté qui est la priorité de l'école française. Des auteurs ont pourtant montré la frilosité des enseignants français à se pencher sur le sujet (Esterle-Hedibel, M., 2006), et d'autres regrettent l'invisibilité des figures noires emblématiques des manuels scolaires mais aussi de la place donnée aux personnages issus de l'immigration (Lanier, V., 2012 ; Ndiaye, 2008 ; Nkonda, B., 2012). Des spécialistes se sont attelés à créer des supports pédagogiques pour une éducation à la diversité, et notamment mélanique, du fait d'un certain manque. Ma recherche tend alors à montrer les approches que mettent en œuvre les enseignants pour aborder la question de la diversité mélanique en classe. Pour cela, cinquante enseignants du Cher (18) ont répondu à un questionnaire écrit dont les résultats soulignent leur positionnement par rapport à l'éducation à la diversité, leur exploitation de ressources faisant référence à l'éducation à la diversité, et leur usage de figures noires en classe.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_M2_MEEFA_Julie_Pajon.pdf (4.89 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00929732 , version 1 (13-01-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00929732 , version 1

Cite

Julie Pajon. Approche de la diversité mélanique : place et usages des figures noires à l'école. Education. 2013. ⟨dumas-00929732⟩
352 View
853 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More