Essais cliniques et prise en charge du cancer‎ : l'exemple du mélanome cutané - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Essais cliniques et prise en charge du cancer‎ : l'exemple du mélanome cutané

Abstract

Cancer is the main cause of death in France. Among them, cutaneous melanoma is a particularly aggressive cancer when it is diagnosed at an advanced stage. Until recently, treatments available in its management have shown a moderate efficacy and poor tolerability. But for several years, research advances have led to the identification of new targets and the development of new treatments, including targeted therapy and immunotherapy. However, the development of a new drug is long (over 15 years) and expensive. Clinical trials, is the last stage of this development, necessary to obtain efficacy and safety data required for marketing authorization application. In serious diseases such as cancer, and in this example of advanced or metastatic cutaneous melanoma, it also represent an opportunity for patients to access earlier to innovative treatments and has an important place in the strategy for disease management. Nowadays, clinical research is globalized, and a real competition exists between countries to conduct clinical trials on their territory. If France is attractive in oncology, its general position remains tense in the competition. Steps are in place or underway to support the European and French clinical research, in order to continue to offer patients the opportunity to benefit as soon as possible to innovation, but also to generate data applicable to the French population and maintain an investment in the territory.
Les cancers sont la principale cause de décès en France. Parmi eux, le mélanome cutané est un cancer particulièrement agressif pour la minorité des cas diagnostiqués à un stade avancé. Jusqu'à récemment, les traitements disponibles dans sa prise en charge n'avaient montré qu'une efficacité modérée et une tolérance médiocre. Mais depuis plusieurs années, les avancées de la recherche ont permis d'identifier de nouvelle cibles et le développement de nouveaux traitements, notamment des thérapies ciblées et d'immunothérapie. Toutefois, le développement d'un nouveau médicament est long (plus de 15 ans) et coûteux. Les essais cliniques, dernière phase de ce développement, permettent d'obtenir des données d'efficacité et de sécurité nécessaires à la demande d'AMM. Dans des pathologies aussi graves que le cancer, et dans cet exemple du mélanome cutané avancé ou métastatique, ils représentent également l'opportunité pour les patients d'accéder plus précocement à des traitements innovants, et ont une place non négligeable dans la stratégie de prise en charge de la maladie. Aujourd'hui, la recherche clinique est mondialisée et une réelle compétition existe entre les pays pour la réalisation d'essais cliniques sur leur territoire. Si la France est actuellement attractive en oncologie, sa position générale reste tendue dans la compétition. Des démarches sont mises en place ou en cours pour soutenir la recherche clinique européenne et française, afin de pouvoir continuer à offrir aux patients la possibilité de bénéficier le plus tôt possible de l'innovation, mais également de générer des données applicables à la population française, et maintenir un investissement sur le territoire.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE17070_elman_laura_1_D_.pdf (3.78 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00941659 , version 1 (04-02-2014)

Identifiers

Cite

Laura Elman. Essais cliniques et prise en charge du cancer‎ : l'exemple du mélanome cutané. Sciences pharmaceutiques. 2013. ⟨dumas-00941659⟩
174 View
1882 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More