Amélioration des bilans environnementaux des porcs par la voie alimentaire - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Amélioration des bilans environnementaux des porcs par la voie alimentaire

Morgane Magnin
  • Function : Author

Abstract

Concentrated feed of the livestock production significantly contribute to the overall environmental impact of the animal sectors; however, formulation takes into account primarily only economic and nutritional constraints. This study allows us (1) to draw up an overview of the environmental impact of the whole-feed and complementary feed production for growing-finishing pigs in various geographical and economical contexts for five environmental impacts: climate change (CC), energy demand (CED), land use (SOL), eutrophication (E) and acidification (A), (2) to identify the contribution of transport to each of these impacts, (3) to identify potential decreases of each impacts without deterioration of the nutritional value of formulas and (4) to study the relationship between these impacts. The average impact of the production of whole-feed on CC, CED, SOL, E and A is 532 kg CO2 eq./T, 4817 MJ/T, 1311 m²/year/T, 4,10 kg PO43- eq./T and 3,54 kg SO2 eq./T of feed. The production of complementary feed causes lower impacts except for E. The transport contributes 20% of CED and less than 13% of CC, SOL, E and A. The impacts on CC and CED can be reduced by 5% and those on SOL, E and A by 20% on average. It was not possible to reduce all impacts at the same time. The results depend on the context of supply of raw materials for feed manufacturing plants. The optimization of the environmental impact of the production of feed must be done across the plant.
En élevage, les aliments concentrés contribuent significativement au bilan environnemental global des filières animales ; or, la formulation ne prend en compte essentiellement que des contraintes d'ordre économique et nutritionnel. Cette étude permet de (1) dresser un état des lieux de l'impact environnemental de la production d'aliment complet et complémentaire pour des porcs charcutiers dans différents contextes géographiques et économiques pour cinq impacts environnementaux : le changement climatique (CC), la demande en énergie (CED), l'occupation du sol (SOL), l'eutrophisation (E) et l'acidification (A), (2) identifier la contribution du transport à chacun de ces impacts, (3) déterminer les diminutions possibles de chacun des impacts sans dégradation de la valeur nutritionnelle des aliments et (4) étudier les relations entre ces impacts. L'impact moyen de la production d'un aliment complet sur CC, CED, SOL, E et A est de 532kg CO2 éq./T, 4817MJ/T, 1311m²/an/T, 4,10kg PO43- éq./T et 3,54kg SO2 éq./T d'aliment respectivement. La production de l'aliment complémentaire engendre des impacts plus faibles sauf pour E. Le transport contribue à 20% de CED et à moins de 13% de CC, SOL, E et A. Les impacts sur CC et CED peuvent être réduits de 5% et ceux sur SOL, E et A de 20% en moyenne. Il n'a pas été possible de réduire tous les impacts en même temps. Les résultats dépendent du contexte d'approvisionnement en matières premières des usines de fabrication d'aliment. L'optimisation de l'impact environnemental de la production d'aliment doit se faire à l'échelle de l'usine.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_MAGNIN_Morgane.pdf (1.76 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00948662 , version 1 (18-02-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00948662 , version 1

Cite

Morgane Magnin. Amélioration des bilans environnementaux des porcs par la voie alimentaire. Sciences agricoles. 2013. ⟨dumas-00948662⟩
112 View
104 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More