Effet de la restriction alimentaire et de la dégradation de l'hygiène sur la réponse inflammatoire chez le lapin en post-sevrage - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Effet de la restriction alimentaire et de la dégradation de l'hygiène sur la réponse inflammatoire chez le lapin en post-sevrage

Abstract

In breeding, antibiotic treatment is frequently used after weaning to fight against digestive disorders of the young (piglet or rabbit). The recent recommendations to decrease the medication in breeding require to find alternatives to insure health of animals. A research project was developed, to understand the immune mechanisms associated to two parameters of the conduct of breeding in post-weaning : feed restriction, which reduces entéropathies to the rabbit, and poor sanitary conditions, which are unfavorable to health. This report establishes a part of this project, and analyzes the inflammatory answer of weaned rabbits, fed ad libitum (AL) or restricted to 70% of AL, and raised in two sanitary conditions : good vs poor, defined by a cleaning before and during the experiment for the first case and none of these practices for the second case. The feed restriction showed a reduction from 30 to 50% of the expression of pro-inflammatory cytokines IL-6, IL-8, IL-1β, IL-17 and TNFα in the ileum, a reduction of 30 and 40% of IL-17 and IL-1β respectively in the spleen and of 25% of IL-17 in the caecal appendix. The poor sanitary conditions, which were not defined by a significant increase in microbial population, showed no effect. In conclusion, the intestinal inflammatory response, decreased by feed restriction, could explain the best resistance to digestive disorders of young rabbit and consequently a reduction in the mortality.
En élevage, l'antibiothérapie est fréquemment utilisée après le sevrage pour lutter contre les troubles digestifs du jeune (porcelet ou lapin). Les recommandations récentes pour diminuer la médication en élevage nécessitent de trouver des alternatives pour assurer la santé des animaux. Un projet de recherche a été développé, afin de comprendre les mécanismes immunitaires associés à deux paramètres de la conduite d'élevage en post-sevrage : la restriction alimentaire qui réduit les entéropathies chez le lapin, et la dégradation de l'hygiène qui est défavorable à la santé. Ce rapport constitue une partie de ce projet, et analyse la réponse inflammatoire de lapins sevrés, nourris ad libitum (AL) ou restreints à 70% de AL, et élevés dans deux conditions d'hygiène : propre vs dégradée, définies par un vide sanitaire et un nettoyage du logement avant et pendant l'expérimentation pour le premier cas et aucune de ces pratiques pour le second cas. La restriction alimentaire a montré une réduction de 30 à 50% de l'expression des cytokines pro-inflammatoires IL-6, IL-8, IL-1β, IL-17 et TNFα dans l'iléon, une réduction de 30 et 40% de IL-17 et IL-1β respectivement, au niveau de la rate et de 25% de IL-17 au niveau de l'appendice caecal. La dégradation de l'hygiène, qui ne s'est pas traduite par une augmentation significative du microbisme ambiant, n'a montré aucun effet. En conclusion, la réponse inflammatoire intestinale, diminuée par la restriction alimentaire, expliquerait la meilleure résistance aux troubles digestifs du jeune lapin et par conséquent une baisse de la mortalité.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_Furbeyre_Hauteclaire.pdf (1.07 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00958918 , version 1 (13-03-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00958918 , version 1

Cite

Marie Hauteclaire Furbeyre. Effet de la restriction alimentaire et de la dégradation de l'hygiène sur la réponse inflammatoire chez le lapin en post-sevrage. Sciences agricoles. 2013. ⟨dumas-00958918⟩
204 View
508 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More