Association entre la position sociale et les événements cardiovasculaires majeurs‎ : une revue systématique des études épidémiologiques de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Association entre la position sociale et les événements cardiovasculaires majeurs‎ : une revue systématique des études épidémiologiques de la littérature

Abstract

Cardiovascular diseases are the main cause of death. Despite the measures taken to detect and manage cardiovascular risk factors, the social gradient in cardiovascular diseases is getting wider. Can the occurrence of major adverse cardiac events in low social class adults be fully explained by differences in the prevalence of cardiovascular risk factors? A systematic review of articles was conducted. Articles were selected when they included : an evaluation of the social position using income, educational level, or occupation, a measure of incidence of MACE, a comparison of the occurrence of MACE according to social position, a statistical adjustment on cardiovascular risk factors. Sixty six studies were selected. Out of the 166 results, 153 objectified a MACE occurrence excess risk in the lowest social class even after adjustment on cardiovascular risk factors, including 70 statistically significant results. No study could fully explain the cardiovascular social gradient only by the cardiovascular risk factors chosen as adjustment variables. MACE occurrence risk is higher amongst the most deprived and this risk excess generally persists after adjustment on cardiovascular risk factors. It appears that the sole management of these risk factors is insufficient to remove the cardiovascular social gradient.
Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde. Malgré les mesures prises pour dépister et prendre en charge les facteurs de risque cardiovasculaire, le gradient social de morbimortalité cardiovasculaire continue de s'aggraver. La survenue d'événements cardiovasculaires majeurs chez des adultes à position sociale inférieure s'explique-t-elle uniquement par les différences de prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire ? Une revue systématique de la littérature a été effectuée. Les articles étaient retenus s'ils évaluaient la position sociale à l'aide du revenu, du niveau d'éducation, ou de la profession, s'ils mesuraient l'incidence d'événements cardiovasculaires majeurs, s'ils comparaient la survenue d'ECVM selon la position sociale, s'ils effectuaient un ajustement statistique sur les facteurs de risque cardiovasculaire. Soixante-six études ont été sélectionnées. Sur 166 résultats, 153 ont objectivé la persistance d'un excès de risque de survenue d'ECVM dans la classe sociale la plus basse après ajustement sur les FDR CV, dont 70 avec un résultat statistiquement significatif. Aucune étude ne permet d'expliquer complètement le gradient social de morbimortalité CV uniquement par les FDR CV choisis comme variables d'ajustement. Le risque de survenue d'ECVM est supérieur dans les classes sociales les moins favorisées et cet excès de risque persiste après ajustement sur les FDR CV conventionnels. La seule prise en charge de ces FDR est insuffisante pour espérer faire disparaître le gradient social de morbimortalité cardiovasculaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014GRE15011_guilloret_anna_et_maldonado_timothee_1_D_.pdf (3.3 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00963593 , version 1 (21-03-2014)

Identifiers

Cite

Anna Guilloret, Timothée Maldonado. Association entre la position sociale et les événements cardiovasculaires majeurs‎ : une revue systématique des études épidémiologiques de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-00963593⟩
137 View
359 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More