Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Faisabilité et acceptabilité du dépistage du virus de l'immunodéficience humaine par test rapide d'orientation diagnostique dans le service de médecine préventive de l'université de Pau et des pays de l'Adour

Résumé : En France, on estime que 15000 à 30000 PVVIH ne sont pas encore diagnostiquées alors qu'elles sont à l'origine de deux-tiers des nouvelles contaminations. Le contrôle de l'expansion de l'épidémie passe par l'amélioration des stratégies et de l'offre de dépistage. Avec cet objectif, plusieurs expériences d'utilisation des Tests Rapides d'Orientation Diagnostique (TROD) du Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH) ont déjà été mises en place en France. Nous avons réalisé une étude sur la faisabilité et l'acceptabilité de l'usage des TROD dans un service de médecine préventive. Cette étude prospective, observationnelle et interventionnelle s'est déroulée dans le service de médecine préventive de l'université de Pau du 18 avril au 13 juin 2012. Un dépistage par TROD INSTI ® pouvait être proposé par l'équipe soignante du service à l'occasion d'une consultation programmée ou pouvant être sollicité par l'étudiant lui-même préalablement informé de cette possibilité de dépistage. Parmi les 139 étudiants éligibles, 114 (82%) ont accepté le dépistage par TROD. En ce qui concerne la faisabilité, l'équipe soignante composée de 2 médecins et d'une IDE, a trouvé la réalisation du test facile. Le recueil des gouttes du sang est une difficulté rencontrée par les trois soignants. Le maniement de la pipette lors du recueil est peu pratique. Les 3 seraient d'accord pour les réaliser dans leur pratique courante et proposeraient plus de dépistage grâce aux TROD. Enfin, la réalisation des TROD est chronophage. 53,5% de la population étudiante n'avait jamais eu de dépistage pour le VIH. 60,2% ont réalisé le TROD sur prescription. La satisfaction vis-à-vis de la réalisation était de 98,2%. Le rendu immédiat des résultats était considéré positif pour 93,8% des étudiants. Ils sont 93,8% à faire confiance au TROD et 95,6% le conseillerait à un ami. Les 114 TROD réalisés étaient négatifs. Notre étude, première faite auprès d'une population étudiante vue en médecine préventive, montre que les TROD permettent un premier dépistage accompagné d'une information adaptée pour une importante partie des étudiants. Elle confirme la bonne adhésion de cette population et plaide en faveur d'une utilisation plus large des TROD du VIH en médecine préventive.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [32 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00973578
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Friday, April 4, 2014 - 2:11:37 PM
Last modification on : Wednesday, August 23, 2017 - 4:33:06 PM
Long-term archiving on: : Friday, July 4, 2014 - 12:11:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00973578, version 1

Collections

Citation

Khadija Benyahya. Faisabilité et acceptabilité du dépistage du virus de l'immunodéficience humaine par test rapide d'orientation diagnostique dans le service de médecine préventive de l'université de Pau et des pays de l'Adour. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-00973578⟩

Share

Metrics

Record views

260

Files downloads

2139