Déterminants à la cessation anticipée d'activité libérale des médecins généralistes de plus de 50 ans en région Rhône-Alpes : une analyse quantitative du phénomène - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Déterminants à la cessation anticipée d'activité libérale des médecins généralistes de plus de 50 ans en région Rhône-Alpes : une analyse quantitative du phénomène

Abstract

Nowadays general practice passes through a period of crisis, mainly demographical, but as well economical, societal and political. Along with this, some general private practitioner's early retirement, before 65 years old, could endanger the situation of the profession. The aim is to quantify this early retirement of the general physicians above 50 years in Rhone-alps region, in order to identify the main factors to this decision. A quantitative cross-sectional survey was conducted from July to December 2013. A total of 1832 computer questionnaires were sent and 401 usable responses were collected and analysed using SPSS® Version 17 software. The participation rate is there for 22,7%. Among our respondents 46,0% say they have experienced a burnout and 40,1% desires to early retire. The early cessation of general practice is significantly related: to the female gender; having experienced a burnout situation; with taking less than 5 weeks of vacations per year; the degradation of health state and the insatisfaction of the medical practice. The top five reasons highlighted are: the health degradation, the job dissatisfaction or burnout, the disproportionately high amount of administrative tasks, the degradation of family relationships and the insufficient remuneration. Our respondents wish for an administrative lightening, the restructuring of the remuneration mode and also a greater appreciation by the Authorities. If in the coming years the early retirement's wishes of the general practitioners are to be carried, a significant negative impact is to be expected in the access of primary care. A profound change in general practice must be implemented.
La médecine générale s'engage dans une crise, avant tout démographique, mais aussi économique, sociétale et politique. En parallèle, certains médecins généralistes décident de quitter l'exercice libéral avant 65 ans, ce qui pourrait mettre en péril la profession. L'objectif est de quantifier cette cessation précoce d'activité chez les médecins généralistes libéraux de plus de 50 ans en Rhône-Alpes, afin de définir les facteurs déterminant la décision. Une enquête transversale quantitative a été réalisée de juillet à décembre 2013. Au total, 1832 questionnaires informatiques ont été envoyés, et 401 réponses exploitables recueillies puis analysées avec le logiciel SPSS version 17. La participation est de 22,7%. Parmi nos répondants, 46,0% avouent avoir vécu un épuisement professionnel et 40,1% souhaitent réaliser une cessation anticipée. Cette dernière est liée significativement au sexe féminin, à l'épuisement professionnel, à la prise de moins de 5 semaines de vacances par an, à un ressenti plus mauvais sur sa santé et au sentiment d'insatisfaction au travail. Les cinq raisons principales sont : la mauvaise santé, le burn-out, la lourdeur des tâches administratives, la dégradation des relations familiales et une rémunération jugée insuffisante. Nos interrogés désirent comme améliorations des conditions d'exercice en libéral : l'allègement administratif, la restructuration du mode de rémunération et une meilleure reconnaissance par les Autorités. Si ces désidératas de cessation anticipée étaient mis en œuvre dans le futur, un impact important serait à craindre pour l'accès aux soins primaires. Une mutation profonde de la médecine générale doit s'opérer.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014GRE15015_ramos_da_cruz_maryline_1_D_.pdf (10.13 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00976960 , version 1 (10-04-2014)

Identifiers

Cite

Maryline Ramos da Cruz. Déterminants à la cessation anticipée d'activité libérale des médecins généralistes de plus de 50 ans en région Rhône-Alpes : une analyse quantitative du phénomène. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-00976960⟩
107 View
517 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More