Ciblage thérapeutique du microenvironnement tumoral : exemple du cancer du pancréas - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Ciblage thérapeutique du microenvironnement tumoral : exemple du cancer du pancréas

Rémi Samain
  • Function : Author
  • PersonId : 955610

Abstract

Pancreatic cancer currently remains one of the most aggressive cancers, with a life expectancy of 5 years still lower than 5 % and a median survival of six months after diagnosis. In addition, incidence is increasing, and the number of cases is expected to double from now to 2030. The dramatic mortality associated with this cancer is caused by the difficulty in the early diagnosis, by the extreme aggressiveness of the cancer, and by the ineffectiveness of current treatments. It has been widely demonstrated that the active microenvironment of pancreatic ductal adenocarcinoma, the most common cancers of the pancreas, plays a major role in the quick proliferation and survival of cancer cells, as well as their propensity to metastasize. It is also implicated in drug resistance of pancreatic tumors. This microenvironment is characterized by a strong fibrous desmoplastic reaction which consists of a very dense extracellular matrix, associated with a cell component (fibroblasts, endothelial and inflammatory cells). Close and complex communication between cancer cells and the stromal cells tends to make cancer cells the most suitable to tumor development. The development of new therapies against pancreatic adenocarcinoma is an essential axis of research, and targeting the microenvironment appears as a solution more and more considered and explored in recent years. It has already shown very promising results in various preclinical and clinical studies, and should allow the development of more effective treatments for pancreatic cancer.
Le cancer du pancréas reste actuellement un des cancers les plus agressifs, avec une espérance de vie à 5 ans toujours inférieure à 5%, et une survie moyenne de six mois après le diagnostic. De plus, l'incidence est en augmentation, et le nombre de cas devrait doubler d'ici 2030. La mortalité dramatique associée à ce cancer s'explique par la difficulté à le diagnostiquer précocement, par une agressivité extrême, et par l'inefficacité des médicaments actuels. Il a été largement démontré que le microenvironnement actif de l'adénocarcinome canalaire pancréatique, le plus fréquent des cancers du pancréas, joue un rôle majeur dans la prolifération rapide et la survie des cellules cancéreuses, ainsi que dans leur forte propension à métastaser. Il a également un rôle majeur dans la chimiorésistance des tumeurs pancréatiques. Ce microenvironnement est caractérisé par une forte réaction desmoplasique fibreuse qui consiste en une matrice extracellulaire très dense associée à une composante cellulaire (fibroblastes, cellules inflammatoires et endothéliales). Une communication étroite et complexe entre les cellules cancéreuses et ces cellules du stroma tend à rendre les cellules cancéreuses plus propices au développement tumoral. La mise au point de nouvelles thérapies contre l'adénocarcinome du pancréas est donc un axe de recherche essentiel, et le ciblage du microenvironnement apparaît comme une solution de plus en plus considérée et explorée au cours des dernières années. Il a déjà montré des résultats très prometteurs dans différentes études pré-cliniques et cliniques, et devrait permettre le développement de traitements plus efficaces des cancers du pancréas.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014GRE17013_samain_remi_1_D_.pdf (1.61 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00982939 , version 1 (24-04-2014)

Identifiers

Cite

Rémi Samain. Ciblage thérapeutique du microenvironnement tumoral : exemple du cancer du pancréas. Sciences pharmaceutiques. 2014. ⟨dumas-00982939⟩
352 View
1526 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More