Vécu de l’extraction instrumentale : étude prospective sur une population de 100 patientes primipares à terme sous analgésie péridurale

Résumé : L’extraction instrumentale est une manoeuvre obstétricale permettant d’extraire l’enfant par les voies naturelles au moyen d’un instrument (ventouse, forceps, spatules). S’imposant fréquemment dans un contexte d’urgence, elle cadre souvent mal avec les attentes parentales vis-à-vis de la naissance, et apparaît particulièrement pourvoyeuse de vécus négatifs de l’accouchement. Nous avons souhaité comprendre quels déterminants (pre, per et post-partum) intervenaient dans le vécu d’un accouchement instrumental. Matériel et méthodes : Cette étude prospective analytique unicentrique en maternité de niveau III, a inclus de septembre 2013 à juin 2014, 100 patientes primipares ayant accouché par extraction instrumentale à terme, sous analgésie péridurale. Un questionnaire, proposé en suites de couches, a permis de recueillir leur vécu de l’accouchement instrumental, en détail puis à l’aide d’une notation en 4 qualificatifs (de très positif à très négatif). Les données des dossiers médicaux et le ressenti de l’obstétricien ont également été recueillis pour chaque extraction. Nous avons ensuite recherché des facteurs de risque de vécu négatif de l’extraction instrumentale. Résultats/Discussion : Dans notre population, 22% des patientes ont accouché par forceps, 72% par ventouse et 6% avec un changement d’instrument. Les patientes ont décrit un vécu négatif de l’extraction instrumentale dans 18% des cas. L’extraction par forceps et le sentiment de peur éprouvé par la patiente sont associés en analyse univariée à un moins bon vécu de l’extraction. En analyse multivariée, les facteurs de risque de vécu négatif sont : la douleur liée au geste, l’impression pour la mère de ne pas garder le contrôle de la situation, la difficulté technique de l’extraction éprouvée par l’obstétricien et les complications néonatales. Les complications maternelles (hémorragies de la délivrance, déchirures périnéales sévères) n’interfèrent pas dans le vécu de l’extraction instrumentale. Les patientes n’ont pas décrit de vécu différent, entre une extraction réalisée par un interne ou un obstétricien-senior. Les informations données aux patientes avant (préparation à la naissance), pendant et après l’accouchement (entretien en suites de couches) n’interviennent pas en faveur d’un meilleur vécu de l’extraction. Conclusion : Notre étude a permis de mieux comprendre quels déterminants intervenaient dans le vécu de l’extraction instrumentale, afin de mieux accompagner, informer et soutenir ces femmes, notamment en présence de facteurs de risque de vécu négatif.
Complete list of metadatas

Cited literature [57 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01121557
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, March 2, 2015 - 10:45:16 AM
Last modification on : Tuesday, May 14, 2019 - 9:44:01 PM
Long-term archiving on : Sunday, May 31, 2015 - 10:21:32 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01121557, version 1

Citation

Victoria Mulot. Vécu de l’extraction instrumentale : étude prospective sur une population de 100 patientes primipares à terme sous analgésie péridurale. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01121557⟩

Share

Metrics

Record views

500

Files downloads

2626