Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Chirurgie bariatrique et complications au CHU de Rouen‎ : prévalence et recherche de facteurs de risque

Résumé : Les patients bénéficiant d’une chirurgie bariatrique sont porteurs de comorbidités associées, pouvant justifier une surveillance postopératoire (PO) accrue. Les critères d'admission en unité de soins continus postopératoires (USCPO) ne sont pas encore clairement définis. Il existe peu de données récentes sur le taux de complications PO précoces survenant en USCPO. Le nombre de lits d'USCPO étant limité, il est nécessaire de cibler au mieux la population de patients pouvant bénéficier de ce type de surveillance. L’objectif de cette étude était de décrire les complications PO puis de déterminer les facteurs de risque (FdR) de complications survenant en USCPO et dans les 30 premiers jours PO après une chirurgie bariatrique (sleeve gastrectomy ou bypass gastrique). Matériel et Méthodes : Cette étude épidémiologique observationnelle réalisée au CHU de Rouen de janvier 2006 à décembre 2012 a inclus tous les patients opérés d’une chirurgie bariatrique et admis en USCPO. Le paramètre principal étudié était l’apparition d’une complication PO sévère précoce (c’est à dire au cours du séjour en USCPO). Les paramètres secondaires étaient l’apparition d’une complication sévère PO tardive (c’est-à-dire lors du 1er jour du transfert en unité de chirurgie conventionnelle jusqu’au 30e jour PO). Mais également la survenue d’une complication sévère lors des 24 premières heures PO et lors du 2e au 30e jour PO, chez les patients n’ayant pas bénéficié de surveillance initiale en USCPO. Après analyse univariée, une régression logistique a été effectuée afin de déterminer les FdR de complications PO précoces et tardifs. Résultats : Concernant les patients ayant bénéficié d’une prise en charge initiale en USCPO, 261 patients (169 femmes, 92 hommes) ont été inclus, d’âge moyen 46 ± 9,9 ans et d’IMC moyen 50,5 ± 8,63 kg/m². Parmi eux, 228 (87,4%) présentaient un SAS dont 198 (75,9%) étaient appareillés. Il y avait 175 (67%) sleeve gastrectomy et 86 (33%) bypass gastrique. Le taux global de complications sévères précoces était de 14,2% et celui de complications sévères tardives de 10,7%. Les FdR de complications PO sévères précoces étaient le recours à une sleeve gastrectomy, une laparotomie, la présence d’un diabète de type 2 et un tabagisme actif. Les facteurs de risque de complications PO sévères tardives étaient la BPCO, la prise d’AVK au long cours avant l’intervention ainsi que le bypass gastrique. Il n'y avait pas plus de complications chez les patients porteurs d’un SAS, appareillé ou non, versus les patients sans SAS. Les 932 patients n’ayant pas eu recours à une surveillance initiale en USCPO, ont présenté un taux de complications sévères PO dans les 24 premières heures de 0,86% et un taux de complications sévères PO du 2e au 30e jour postopératoire de 4,8%. Conclusion : Cette étude permettra éventuellement de déterminer quels sont les patients qui bénéficieront le plus d’un séjour en USCPO après une chirurgie bariatrique. Une étude ultérieure serait néanmoins nécessaire afin d’évaluer si la prise en charge en USCPO des patients présentant ces FdR permettrait de diminuer l’apparition de complications postopératoires.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [107 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01145609
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, April 24, 2015 - 5:09:49 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:00:49 PM
Long-term archiving on: : Monday, September 14, 2015 - 1:21:19 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01145609, version 1

Citation

Audrey Ciliberti Chevreaud. Chirurgie bariatrique et complications au CHU de Rouen‎ : prévalence et recherche de facteurs de risque. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01145609⟩

Share

Metrics

Record views

704

Files downloads

713