Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Électrostimulation des muscles jambiers antérieurs chez des patients atteints de dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale (DMFSH) : mécanismes neurophysiologiques et conséquences fonctionnelles

Résumé : Les méthodes thérapeutiques de médecine physique, telle que l’électrostimulation (ESM), sont classiquement utilisées dans le traitement de patients atteints de différentes formes de dystrophies musculaires. Ainsi, l’application des programmes de renforcement par ESM, chez les patients atteints de dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale (DMFSH), caractérisés par une atteinte sélective de certains groupes musculaires, est réalisée plus facilement car limitée à un nombre restreint de muscles.
Nous avons donc réalisée une étude portant sur l’analyse de l’efficacité d’un entraînement bilatéral par EMS sur la force et la fatigue musculaire des muscles tibialis anterior (TA) chez des patients atteints de DMFSH et secondairement sur la quantification des répercutions induites par cet entraînement sur les capacités motrices fonctionnelles (mesures de posturologie, test de marche de 6 min).
Les résultats de cette étude montre que le renforcement musculaire bilatéral par EMS des muscles jambiers antérieurs chez des patients atteints de DMFSH durant 8 semaines, est une méthode bien tolérée et efficace pour obtenir un gain de force et une amélioration fonctionnelle objective. En terme d’efficacité sur la force et la fatigue musculaire des muscles TA, l’entrainement par EMS permet une amélioration subjective de la force musculaire du TA, une augmentation de la force volontaire isométrique maximale et de la force isométrique évoquée par neurostimulation percutanée, de la flexion dorsale et plantaire du TA, et une diminution significative de la fatigabilité musculaire. On peut donc proposer un entraînement par ESM, éventuellement à domicile, à ces patients. Il doit être conseillé le plus tôt possible, avant que l’atteinte ne soit trop sévère et ne rende les muscles difficilement répondeurs à toute forme de renforcement.
L’ESM représente une alternative thérapeutique intéressante dans cette pathologie en attendant que les pistes actuelles ou futures de la recherche médicale aboutissent à la découverte d’un traitement curatif efficace. De plus, des études contrôlées sur des populations plus importantes de sujets pourraient permettre d’évaluer plus précisément ses bénéfices à long terme.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [56 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01160201
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Thursday, June 4, 2015 - 4:37:28 PM
Last modification on : Thursday, January 7, 2021 - 12:50:01 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 15, 2015 - 11:05:57 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01160201, version 1

Citation

Marion Prats. Électrostimulation des muscles jambiers antérieurs chez des patients atteints de dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale (DMFSH) : mécanismes neurophysiologiques et conséquences fonctionnelles. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01160201⟩

Share

Metrics

Record views

137

Files downloads

5738