Évaluation de la consultation de souffrance au travail du CHU de Rouen et étude du devenir socioprofessionnel et psychologique de 60 patients

Résumé : Les notions de mal-être, de souffrance, de stress, de violence et de harcèlement moral au travail, en lien avec les changements d’organisation et de conditions de travail, sont associées à un pronostic souvent péjoratif au niveau psychologique et professionnel. Objectifs et Méthode. Les objectifs de notre étude étaient de caractériser le profil des patients vus en consultation de souffrance au travail au CHU de Rouen, d’évaluer leur devenir psychologique et professionnel, d’évaluer cette consultation par les patients et de chercher des facteurs prédictifs de maintien dans l’emploi ou d’évolution thymique favorable. Les données des patients vus en consultation entre le 01/01/2013 et le 30/06/2014 ont été recueillies à l’aide des comptes-rendus détaillés des consultations, puis les patients ont été recontactés par téléphone pour remplir un questionnaire mis au point par notre équipe ainsi qu’une échelle d’évaluation de l’anxiété et de la dépression. Résultats. Au total, 89 patients ont été vus en consultation. Les femmes et le domaine médico-social étaient surreprésentés. Un syndrome anxio-dépressif, un traitement psychotrope ou un suivi psychologique était présents chez plus de la moitié de nos patients. Seuls 22% travaillaient lors de la consultation. Soixante patients (67%) ont pu être joints par téléphone en moyenne 1 an et demi après la consultation. On compte alors 38% de travailleurs. Les facteurs prédictifs positifs de maintien dans l’emploi retrouvés étaient un niveau d’études élevé (p=0.005), une très grande entreprise (p=0.03), et l’absence de conseiller juridique (p=0.03). Plus de la moitié des patients présentaient à distance des symptômes anxieux et/ou dépressifs. L’absence de traitement psychotrope au moment de la consultation était un facteur prédictif d’évolution thymique favorable (p=0.02). Discussion et conclusion. Le profil et l’évolution professionnelle et psychologique de nos patients sont globalement comparables à ceux des autres études menées en France sur la souffrance au travail et le harcèlement moral. Nos patients étaient dans l’ensemble très satisfaits de la consultation, et leurs suggestions ont permis de proposer des pistes d’amélioration des modalités de cette consultation, qui semble en revanche assez variable dans son déroulement suivant les centres. La consultation de souffrance au travail se doit de s’intégrer dans un réseau régional pluridisciplinaire qu’il faut continuer d’étayer.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [39 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01163263
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : lundi 14 décembre 2015 - 15:28:53
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 mars 2016 - 10:10:28

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01163263, version 1

Citation

Hélène Soler. Évaluation de la consultation de souffrance au travail du CHU de Rouen et étude du devenir socioprofessionnel et psychologique de 60 patients. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01163263〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

253

Téléchargements de fichiers

4292