Le développement de la pensée autonome à la maternelle (moyenne section)

Résumé : Historiquement, la pensée de l’enfant a mis longtemps à être considérée comme indissociable au bon développement de chaque futur adulte. Le XXe siècle a vu naître de nouveaux courants pédagogiques mettant le développement psychique des enfants au centre des apprentissages. Avec une idée générale de redonner goût et confiance à l’enfant dans son développement intellectuel, les pédagogues s’accordent à donner une vraie place à l’autonomie psychique et physique de l’enfant. Ces nouvelles préconisations vont concrètement aider la pensée autonome du jeune enfant en maternelle à prendre son essor à travers des activités avant tout langagières. Tout moment de vie de classe en maternelle est l’occasion de développer le langage. Les interactions mises en place lors d’ateliers à visée philosophique, le « quoi de neuf », le tutorat ou toute autre activité de verbalisation sont, à condition d’être appliquées de manière durable, des conditions essentielles au développement de l’esprit critique.
Type de document :
Mémoires
Education. 2015
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01177034
Contributeur : Académie de Paris Espe <>
Soumis le : jeudi 16 juillet 2015 - 14:28:12
Dernière modification le : mercredi 6 décembre 2017 - 18:51:32
Document(s) archivé(s) le : samedi 17 octobre 2015 - 11:05:40

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01177034, version 1

Collections

Citation

Nora Molitor. Le développement de la pensée autonome à la maternelle (moyenne section). Education. 2015. 〈dumas-01177034〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

523

Téléchargements de fichiers

1132