Intoxications aiguës par baclofène : étude rétrospective descriptive d’une série de 28 cas à la Réunion et revue de littérature

Résumé : En quelques années, le baclofène est apparu comme une alternative thérapeutique pour le sevrage alcoolique. Dès 2012, interpellés par l’apparition de cas d’exposition à la Réunion, département fortement touché par les problèmes d’alcoolisme, nous avons souhaité faire un état des lieux des cas observés afin de comprendre les particularités de la population exposée, d’analyser les contextes d’exposition ainsi que le devenir de ces patients. Les résultats de cette étude descriptive ont été obtenus à partir de l’extraction des données colligées par le réseau de toxicovigilance local, entre le 1er janvier 2011 et le 30 juin 2014. 28 cas exposés ont été retrouvés, dont 20 cas plausibles. Néant en 2011, le nombre de cas recensés par la suite progressait significativement. Le sex-ratio était de 1 et l’âge moyen des cas, tous contextes d’exposition confondus, était de 42,5 ans. La nature suicidaire du geste concernait 85% des expositions pour 67% de patients aux antécédents d’autolyse médicamenteuse. Les toxiques associés au geste étaient l’alcool dans 56% des cas et les médicaments, notamment dépresseurs du système nerveux central, dans 60% des cas. La dose supposée ingérée (DSI) moyenne dépassait 300mg et était supérieure à 200mg pour 73% des expositions. Les premières heures de prise en charge étaient marquées par un coma pour 50% des cas et les convulsions se manifestaient pour 25% des patients. Les manifestations cardio-circulatoires concernaient quant à elles 20% des patients. Des complications similaires étaient retrouvées, bien que limitées par le faible effectif, lors des expositions isolées au baclofène. 50% des patients ont été ventilés artificiellement sur une durée moyenne de 4,2 jours. Les hospitalisations se prolongeaient en moyenne 6 jours. Aucun décès n’était par ailleurs constaté. Les données observées devraient permettre de sensibiliser la communauté médicale vis-à-vis de cette molécule non dénuée de risques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [50 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01178491
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : lundi 20 juillet 2015 - 11:29:23
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:50
Document(s) archivé(s) le : mercredi 21 octobre 2015 - 17:12:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01178491, version 1

Collections

Citation

Benoit Baron. Intoxications aiguës par baclofène : étude rétrospective descriptive d’une série de 28 cas à la Réunion et revue de littérature . Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01178491〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

92

Téléchargements de fichiers

1842