Les facteurs majeurs contrôlant les conceptions initiales en Géosciences : cas de l'enseignement du magmatisme de subduction en Terminale S à Saint Martin, approche quantitative par modélisation du contexte

Résumé : Notre travail porte sur l’étude des interactions qui unissent les élèves de Terminale S à leur contexte (social, culturel, scolaire et naturel) dans le cadre du thème sur le magmatisme des zones de subduction. Ce travail de recherche s’appuie sur les outils empruntés au cadre théorique de la problématisation et du travail des représentations. Il vise à comprendre comment l’environnement de l’élève saint-martinois modèle ses conceptions initiales autour du magmatisme des zones de subduction. Nous nous intéressons particulièrement à l’évaluation de l’intensité des interactions qui lient chaque élève aux éléments de son contexte : des ressources médiatiques, des ressources d’enseignement et d’apprentissage, des croyances, des objets et phénomènes géologiques associés à la subduction des Petites Antilles, mais également des sujets de son environnement proche : d’autres élèves, ses parents, des enseignants. Nous développons l’idée que les interactions les plus robustes vont influencer majoritairement les conceptions initiales de chaque élève. Par conséquent, nous tentons de les déceler pour chaque élève étudié. À la lumière de ces dernières, nous procédons à la modélisation du contexte de chacun afin d’y définir des profils bien particuliers d’élèves. Nous montrons alors que des groupes d’élèves se dégagent en regard de trois paramètres majeurs : l’interaction avec les enseignants, l’interaction entre les élèves qui collaborent et l’interaction avec les ressources médiatiques. La construction de modèles retraçant le contexte de chaque élève ou groupe d’élèves étudié permet de mieux comprendre les facteurs à l’origine des conceptions initiales, qui se manifestent à travers les croyances, les connaissances et les attitudes évaluées. Elle va permettre également l’élaboration d’actions didactiques d’anticipation qui faciliterait le travail ultérieur sur les conceptions. Le cas particulier de Saint Martin sert de base pour le développement méthodologique d’un travail qui est destiné à des études plus larges amenant à mieux comprendre et anticiper les conceptions initiales des élèves.
Type de document :
Mémoires
Sciences de l'Homme et Société. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [32 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01202822
Contributeur : Guadeloupe Bufm <>
Soumis le : lundi 21 septembre 2015 - 17:14:00
Dernière modification le : mercredi 18 juillet 2018 - 20:11:28
Document(s) archivé(s) le : mardi 29 décembre 2015 - 09:05:07

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01202822, version 1

Collections

Citation

Alexandra Renouard. Les facteurs majeurs contrôlant les conceptions initiales en Géosciences : cas de l'enseignement du magmatisme de subduction en Terminale S à Saint Martin, approche quantitative par modélisation du contexte. Sciences de l'Homme et Société. 2015. 〈dumas-01202822〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

331

Téléchargements de fichiers

176