Efficacité thérapeutique du composé phosphorylcholine-tuftsin dans un modèle murin de lupus

Résumé : Contexte:
Dans les zones où les helminthiases sont communes, les maladies auto-immunes sont rares. Cette observation a donné lieu à l’Hypothèse de l’Hygiène, affirmant que certains agents infectieux incluant les helminthes exercent des effets immunomodulateurs protecteurs. L’utilisation de traitements dérivés des helminthes a permis une amélioration clinique et immunologique dans des modèles expérimentaux et des études cliniques de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, de sclérose en plaques, de polyarthrite rhumatoïde et de diabète de type-1. La phosphorylcholine (PC) est l’un des produits d’helminthes à l’origine de leurs propriétés tolérogènes. Nous avons étudié le potentiel thérapeutique du composé tuftsin-PC (TPC) dans un modèle expérimental murin de lupus.
Méthodes:
Les souris prédisposées au lupus NZBxW/F1 ont reçu par voie sous-cutanée le TPC (5µg/1ml) trois fois par semaine à partir de l’âge de 14 semaines. Les auto-anticorps ont été testés par ELISA, les lymphocytes T-régulateurs par FACS, les cytokines par RT-PCR et par ELISA DuoSet. La glomérulonéphrite a été évaluée par la présence d’une protéinurie, par étude histologique des reins avec coloration PAS, et par la recherche de dépôts d'immunoglobulines dans le mésangium par immunofluorescence.
Résultats:
Le TPC a atténué le développement de la glomérulonéphrite chez les souris lupiques, comme en témoigne la diminution de la protéinurie, la réduction des lésions histologiques rénales et des dépôts d’immunoglobulines dans le mésangium. Par ailleurs, le TPC a permis d’augmenter la sécrétion de TGF-β et d'IL-10 et d’inhiber la production d’IFN-γ et d'IL-17. Une amélioration significative des taux de lymphocytes T-régulateurs CD4+CD25+FOXP3+ a été documentée.
Conclusion:
Le TPC a montré son efficacité en freinant le développement du lupus dans un modèle expérimental murin. Cet effet est lié à une modulation de la réponse immune conduisant à une baisse des cytokines pro-inflammatoires et à une hausse des cytokines anti-inflammatoires ainsi que des lymphocytes T-régulateurs. Nos résultats proposent une nouvelle forme d’immunothérapie pour les patients lupiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2014
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01207891
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 1 octobre 2015 - 14:58:15
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:32:58
Document(s) archivé(s) le : samedi 2 janvier 2016 - 11:15:39

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01207891, version 1

Citation

Mathilde Marie Versini. Efficacité thérapeutique du composé phosphorylcholine-tuftsin dans un modèle murin de lupus. Médecine humaine et pathologie. 2014. 〈dumas-01207891〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

108

Téléchargements de fichiers

228