Le microchimérisme fœtal et son maintien Revue de la littérature

Résumé : Objectif : Évaluer au travers d'une revue de la bibliographie dans quelle mesure et quelle quantité une femme conserve de l'ADN fœtal dans son organisme, après une grossesse menée ou non à son terme, qu'elle ait été physiologique ou pathologique. Et ainsi déterminer quels sont les possibles facteurs de variation de ce microchimérisme fœtal. Matériels et méthode : Revue de la littérature menée de Décembre 2013 à Juillet 2014 grâce à l'interrogation d'une base de données bibliographiques PUBMED à partir de mots clés. De cette recherche 13 articles ont été sélectionnés. Résultats : Le fait que chaque femme conserve des traces génétiques de ses antécédents obstétricaux est avéré, de l'ADN fœtal circulant et sous forme de cellules intactes appelées pregnancy-associated progenitor cells. Ce microchimérisme fœtal varie en fonction du temps écoulé après un accouchement et de sa conservation dans des niches biologiques. Conclusion : Le microchimérisme pourrait avoir de nombreux enjeux pour la santé, il faudra cependant de nouvelles expérimentations pour conclure sur le rôle précis de celui-ci sur l'apparition ou non d'une maladie chez la femme, cela pourrait permettre d'envisager un éventuel traitement.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [35 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01218759
Contributeur : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Soumis le : lundi 5 décembre 2016 - 16:48:51
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:16
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 00:46:08

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01218759, version 1

Citation

Camille Sollier. Le microchimérisme fœtal et son maintien Revue de la littérature. Gynécologie et obstétrique. 2015. 〈dumas-01218759〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127

Téléchargements de fichiers

64