La place de l'ergothérapeute dans les pratiques de soutien à la réinsertion en santé mentale

Résumé : L’altération des perceptions, présente dans la psychose, impacte la représentation de soi et la participation sociale. L’ergothérapie, influencée par différents courants, allant de la psychothérapie institutionnelle à la réhabilitation psychosociale, cherche à réduire les problématiques des personnes qu’elle accompagne dans leur projet de sortie. L’objet de cette étude est de comprendre comment l’ergothérapeute favorise la construction du projet de vie dans ce contexte. La démarche clinique choisie, s’appuie sur des données théoriques et des entretiens. Ils ont été réalisés auprès d’ergothérapeutes accompagnant de jeunes personnes psychotiques dans différentes structures. L’étude met en lumière la place importante accordée au travail. Une nouvelle approche voit le jour dans cet objectif de réinsertion et, montre la nécessité du travail pluridisciplinaire, de rendre acteur le patient et s’appuyer sur ses besoins. La démarche évaluative et les compétences d’analyse d’activité, de l’ergothérapeute, s’inscrivent dans cette dynamique.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01219483
Contributeur : Santé Uca <>
Soumis le : jeudi 22 octobre 2015 - 18:02:48
Dernière modification le : mercredi 30 mai 2018 - 01:08:05
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 janvier 2016 - 17:49:23

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01219483, version 1

Collections

Citation

Bénédicte Léger. La place de l'ergothérapeute dans les pratiques de soutien à la réinsertion en santé mentale. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01219483〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

460

Téléchargements de fichiers

2576