Le concept de paria dans l’oeuvre de Hannah Arendt

Résumé : Le concept de paria concerne l’analyse du statut politique et de la situation social des Juifs européens. Avec ce concept, Arendt s’oppose aux analyses des théories de l’assimilation et critique la vision anhistorique de l’histoire des Juifs proposée par le sionisme nationaliste. Le concept de paria s’inscrit dans la philosophie politique de Arendt, car il est un élément de sa critique des totalitarismes. Le paria est une figure qui s’oppose à l’uniformisation des régimes totalitaires mais qui se tient en même temps dans une posture très vulnérable. Arendt met en évidence deux pôles : l’acosmisme des paria soumis et la révolte politique des parias conscients. La critique de l’acosmisme des parias soumis, leur séparation d’avec le monde politique, est le coeur de sa réflexion politique sur les parias. On peut ainsi proposer d’analyser la situation d’autres groupes minoritaires à l’aide du concept de paria de Arendt.
Type de document :
Mémoires
Philosophie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01223441
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Soumis le : lundi 2 novembre 2015 - 16:20:08
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 12:05:14
Document(s) archivé(s) le : mercredi 3 février 2016 - 10:56:36

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01223441, version 1

Citation

Iris Mathieu. Le concept de paria dans l’oeuvre de Hannah Arendt. Philosophie. 2015. 〈dumas-01223441〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

321

Téléchargements de fichiers

7920