« Faire société » : la société dans la philosophie de Kant

Résumé : La philosophie critique de Kant a ouvert la voie à un nouveau discours sur l'homme, proprement anthropologique. Pour autant, ce discours semble considérer de manière seulement marginale la société. Il nous fallait donc interroger la notion de société et son statut dans la philosophie kantienne. La société peut d'abord être comprise comme un phénomène, et celui-ci échappe alors à tout fondement (économique, politique, culturel...) pour s'affirmer dans son autonomie. Cette autonomisation du social signe ainsi la modernité du discours politique de Kant et permet alors d'interroger avec Foucault l'existence d'une philosophie de l'actualité dans la pensée kantienne. Néanmoins, la société n'est pas tant un phénomène qu'une Idée située à l'horizon de l'histoire qu'il nous incombe de réaliser. Elle est donc une tâche qui doit trouver son accomplissement juridico-politique, cosmopolitique et éthique. Finalement, le statut hybride de la société (phénomène et Idée) permet de considérer la société comme un schème visant son unité par une synthèse qui se réalise, de manière néanmoins toujours incomplète, dans l'histoire.
Type de document :
Mémoires
Philosophie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01223446
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Soumis le : lundi 2 novembre 2015 - 16:25:57
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 12:05:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01223446, version 1

Citation

Florian Petit. « Faire société » : la société dans la philosophie de Kant. Philosophie. 2015. 〈dumas-01223446〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

773

Téléchargements de fichiers

840