Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évolution de l'impulsivité et des troubles du contrôle des impulsions après stimulation cérébrale profonde des noyaux sous thalamiques dans la maladie de Parkinson idiopathique

Résumé : Introduction :
La maladie de Parkinson est la deuxième pathologie neurodégénérative par ordre de fréquence. Il s’agit d’une pathologie neuropsychiatrique et, à ce titre, elle regroupe un ensemble de symptômes psychiques et comportementaux. Il existe également des effets secondaires psychiatriques suite au traitement médicamenteux, comme les troubles du contrôle des impulsions. L’impulsivité apparait être une caractéristique commune et centrale à ces troubles. Le traitement neurochirurgical par stimulation cérébrale profonde, en particulier des noyaux sous-thalamiques, constitue une méthode de choix pour le traitement des formes sévères et avancées de la pathologie, mais peut être également pourvoyeur de troubles psychiatriques. Ainsi, ont pu être observés en phase postopératoire, des troubles émotionnels, des troubles de la motivation, ou encore des troubles comportementaux, comme une augmentation du risque suicidaire ou l’apparition de troubles du contrôle des impulsions. Ces troubles comportementaux sont également marqués par une plus forte impulsivité. Certains auteurs ont d’ailleurs évoqué l’augmentation de l’impulsivité chez les patients traités par stimulation cérébrale profonde du noyau sous-thalamique.
Objectifs :
Étude de l’évolution de l’impulsivité, en particulier dysfonctionnelle, après stimulation cérébrale profonde bilatérale des noyaux sous-thalamiques. Étude de l’évolution des troubles du contrôle des impulsions après l’intervention neurochirurgicale. Étude d’une corrélation entre l’évolution de l’impulsivité dysfonctionnelle et les données sociodémographiques des patients et d’évolution de la maladie, le traitement médicamenteux, les antécédents psychiatriques et de troubles du contrôle des impulsions, et les données des bilans neuropsychologiques et comportementaux préopératoires.
Méthodes :
Étude rétrospective d’une cohorte de patients souffrant d’une maladie de Parkinson idiopathique traités par stimulation cérébrale profonde bilatérale des noyaux sous-thalamiques au CHU de Nice.
Résultats :
34 patients ont été sélectionnés. Une augmentation significative de l’impulsivité dysfonctionnelle après neurostimulation a pu être observée : augmentation significative de l’impulsivité dysfonctionnelle après chirurgie, avec un gain de 1,4 points en moyenne (p<0,001). On a pu observer une amélioration des troubles du contrôle des impulsions chez 35,5% des patients, mais non significative, et une apparition de ces mêmes troubles de novo chez 25,5% des patients n’en ayant jamais présenté auparavant. Les différentes variables étudiées n’ont pu être corrélées de manière significative avec les variations de l’impulsivité dysfonctionnelle en postopératoire, hormis les antécédents d’hallucinations et de symptômes psychotiques secondaires au traitement dopaminergique, caractéristique présente chez seulement 4 patients.
Conclusion :
On a pu observer une augmentation de l’impulsivité dysfonctionnelle après SCP des NST, sans que cela puisse être corrélé avec des variables cliniques préopératoires. Cette absence de corrélation pourrait être due à un manque de puissance de notre étude. Il semblerait important de tenter de corréler ces modifications de l’impulsivité dysfonctionnelle avec la cible neuroanatomique de positionnement des électrodes au sein du NST.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [138 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01286915
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Friday, March 11, 2016 - 3:14:49 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM
Long-term archiving on: : Monday, June 13, 2016 - 9:29:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01286915, version 1

Citation

Laure Stefanini. Évolution de l'impulsivité et des troubles du contrôle des impulsions après stimulation cérébrale profonde des noyaux sous thalamiques dans la maladie de Parkinson idiopathique. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01286915⟩

Share

Metrics

Record views

217

Files downloads

2115