L’administration sous-cutanée de la téicoplanine permet-elle d’atteindre les objectifs thérapeutiques de téicoplaninémie résiduelle ? Évaluation rétrospective multicentrique au cours des infections ostéo-articulaires staphylococciques

Résumé : Introduction : L’antibiothérapie sous-cutanée (SC) est pratiquée par 95% des infectiologues en France, le plus souvent en dehors de toute indication règlementaire. La téicoplanine est une alternative potentielle dans le traitement des infections ostéo-articulaires (IOA) staphylococciques. La possibilité théorique de l’utiliser en SC permet de limiter hospitalisation et abord veineux centraux prolongés. Toutefois, cette voie d’administration n’a que peu été évaluée. Notre objectif était d’analyser les taux résiduels (TR) de téicoplanine obtenus lors de son utilisation par voie SC dans les IOA à staphylocoque (objectif thérapeutique > 15 mg/L) et d’en décrire l’efficacité et la tolérance. Matériels et Méthodes : Étude rétrospective multicentrique (2002-2015) incluant tout patient traité par téicoplanine en SC pour une IOA à staphylocoque (infections de pied diabétique exclues) dans 3 centres : Strasbourg, Lyon et Chambéry. Résultats : Quarante épisodes d’IOA ont été inclus, dont 34 sur matériel (85%) et 21 chroniques (53%). L’âge médian était 75 ans (IQR, 62-84). Le débit de filtration glomérulaire (DFG) médian était de 68 mL/min/m2 (IQR, 56-91). Vingt-quatre souches étaient méti-R (58%), dont 13 Staphylococcus aureus (S.A) et 11 Staphylocoques à Coagulase Négative (SCN), avec des Concentrations Minimales Inhibitrices (CMI) respectives pour la téicoplanine de 0.5 mg/L (IQR, 0.38-0.81) et 0.75 mg/L (IQR, 0.5-1). La durée médiane du traitement par téicoplanine était de 46 jours (IQR, 29-79), principalement en association avec la rifampicine (n=23) ou une fluoroquinolone (n=16). Seize patients (40%) ont été traités par téicoplanine par voie intraveineuse (IV) avant le relais par voie SC. Une dose de charge (DDC) de 9.4 mg/kg/12h (IQR, 6.1-13.1) a été utilisée chez 35 patients (88%) (16 par voie IV, 18 en SC, 1 en IM). La dose d’entretien était de 7.3 mg/kg/injection (IQR, 5.3-12.1). Un relais en 3 injections par semaine de 15 mg/kg (IQR, 10.3-15.9) a été effectué chez 13 (33%) patients. Un TR ≥ 15 mg/L a été atteint chez 34 patients (85%) dans un délai médian de 4 jours (IQR, 3-6). Les TR mesurés durant les 20 premiers jours n’étaient pas significativement différents entre les voies IV et SC (p=0.462). Les TR atteints par voie SC étaient significativement plus élevés si la DDC était ≥ 9mg/kg/injection (p<10-3). On dénombrait 15 échecs (38%) dont 8 cas où le germe était différent de celui ciblé initialement. Neuf effets indésirables ont été rapportés chez 6 patients (15%), principalement d’ordre hématologique (n=3) et cutanéomuqueux (n=2). Conclusion : Chez nos patients, l’utilisation de la téicoplanine par voie SC a permis d’obtenir un TR ≥ 15 mg/L. Cette cible a été atteinte d’autant plus rapidement que la DDC était ≥ 9 mg/kg/injection. Le recours à la voie SC a permis de faciliter l’antibiothérapie parentérale des IOA staphylococciques. Son efficacité clinique et sa tolérance ont semblé correctes, mais ces résultats doivent être validés sur des études prospectives plus larges.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [117 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01297684
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 4 avril 2016 - 16:31:18
Dernière modification le : vendredi 28 septembre 2018 - 18:54:51
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 16:14:01

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01297684, version 1

Citation

Anne-Laure Destrem. L’administration sous-cutanée de la téicoplanine permet-elle d’atteindre les objectifs thérapeutiques de téicoplaninémie résiduelle ? Évaluation rétrospective multicentrique au cours des infections ostéo-articulaires staphylococciques. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01297684〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176

Téléchargements de fichiers

918