Le certificat d’absence scolaire lors de la consultation de l’adolescent‎. Approche exploratoire qualitative des représentations et des pratiques des médecins généralistes

Résumé : Les certificats médicaux d’absence scolaire sont des certificats facultatifs. Leur légitimité est discutable car aucun texte réglementaire ne les justifie (ils ne sont pas obligatoires) mais leur usage reste fréquent. Nous avons choisi d'en explorer l'usage en médecine générale concernant l’adolescent. Cette consultation est spécifique d’autant que l’absentéisme scolaire est un signe d’alarme et d’altération de la santé des adolescents. Quel(s) usage(s) et intérêt(s) pour ce certificat scolaire dans l’exercice des médecins généralistes ? Méthodes : Une étude exploratoire qualitative par entretiens semi-structurés de médecins généralistes de Seine-Maritime a été réalisée. Les résultats ont été obtenus par une analyse thématique du discours expériencé des médecins de l'étude. Résultats : Onze entretiens de médecins généralistes ont été réalisés et analysés. Il existe une contradiction réelle entre la théorie et la pratique médicale de cet acte. La justification d’absence scolaire contestée et contraignante, apparait pourtant comme une coutume et un service rendu dans cette relation spécifique avec l’adolescent et sa scolarité. Une analogie avec l’arrêt de travail est retrouvée dans l’usage du certificat scolaire selon des représentations cognitives et des pratiques superposables entre les conceptions des modèles « adolescent-école » et « patient-travail ». Le certificat scolaire conservait une fonction thérapeutique, sociale et relationnelle identifiées auprès de l’adolescent. Ces fonctions s’intègrent à la prise en charge médico-psycho-sociale de l’absentéisme scolaire de l’adolescent. La demande de certificat d’absence scolaire de l’adolescent reste une rencontre qui tend à être mobilisatrice pour le médecin généraliste : à la fois en termes d’entrevues, de renforcement de la relation médecin-adolescent, de l’investigation des motifs d’absences scolaires et d’occasions d’interventions de prévention et de dépistage de santé. La pérennisation de ce certificat dépend de son intégration à un rôle identifié au sein de la consultation par les professionnels en charge de la santé des adolescents. Conclusion : Les usages du certificat scolaire apportent des éléments objectifs et subjectifs de prise en compte de la situation médico-psycho-sociale de l’adolescent au sein du milieu scolaire en médecine générale. La considération de ces éléments permet au médecin généraliste d’intégrer le certificat scolaire à un modèle « adolescent-école » de prise en charge. L’identification du certificat scolaire comme outil potentiel de la consultation de l’adolescent reste à développer. Un renforcement de la collaboration avec les services scolaires permettra d’en apporter un nouvel éclairage.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [53 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01300186
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : vendredi 8 avril 2016 - 18:29:23
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 23:51:10

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01300186, version 1

Citation

Nabil Derbouz. Le certificat d’absence scolaire lors de la consultation de l’adolescent‎. Approche exploratoire qualitative des représentations et des pratiques des médecins généralistes. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01300186〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

166

Téléchargements de fichiers

639